Depuis deux saisons, on a plusieurs fois entendu à cette émission des gens dire combien le dialogue n'est pas toujours facile entre ces deux univers: celui des scientifiques et celui des politiciens. La semaine dernière, on présentait deux députés qui détiennent une formation en science. Cette semaine, un politicien, Stéphane Dion, et un ex-politicien, Preston Manning, qui ont deux visions de la nécessité pour les scientifiques de s'impliquer en politique.

Preston Manning est surtout connu au Québec comme l'ancien chef du parti réformiste, qui a fusionné avec le parti conservateur. On l'identifie ici à la droite albertaine, mais on sait beaucoup moins que, depuis sa retraite de la vie politique en 2002, il a montré un certain intérêt pour la science, et plus particulièrement pour la nécessité, pour les scientifiques, de parler davantage aux politiciens.

Stéphane Dion est député à la Chambre des communes depuis 1996 et, en science, on se souvient de lui comme ministre de l'Environnement en 2004-2005. Lors d'une entrevue récente, il soulignait que les scientifiques ne devraient pas se mettre à faire de la politique: certains scientifiques du climat, dit-il, ont peut-être voulu faire du zèle, n'ont peut-être pas eu toute la prudence nécessaire...

Où tracer la ligne, entre ce scientifique britannique dont on reparle cette semaine dans les actualités, qui s'est carrément présenté à ses élections locales sous l'étiquette d'un parti "science", et le scientifique qui veut simplement prendre part au débat public? La politique y gagnerait-elle si davantage de scientifiques y étaient impliqués? Là où cette rencontre entre science et politique a déjà lieu, en environnement, comment est-elle perçue par un politicien? À quand un débat sur la science entre politiciens?

Normand Mousseau, professeur de physique à l'Université de Montréal et un habitué de l'émission, commente également ces réponses.

Écoutez cette émission ici!

+++

Je vote pour la science est une émission hebdomadaire diffusée à Radio Centre-Ville et sur ce site. Croyez-vous que la science devrait se faire entendre au niveau politique? Signez la pétition!