Les scientifiques sont très favorables à l’idée de pouvoir accéder, comme lecteurs, à des articles gratuits... mais ils hésitent beaucoup à y publier leurs propres articles.

Une étude européenne, qui a eu peu d’échos en dehors des cercles scientifiques, a interrogé 50,000 chercheurs sur leur perception du concept d’accès libre (open access) à la recherche.

Près de 90% ont décrété le concept bénéfique à leur domaine.

Mais dans l’ensemble, seulement 10% de leurs articles sont parus dans des revues en accès libre.

Cela peut s’expliquer par le fait que peu de revues prestigieuses en font partie, mais quelle qu’en soit la raison, ça reste un obstacle majeur à la progression du concept.

(L’étude: Study of Open Access Publishing)

— Pascal Lapointe