Publicité
lesdebrouillards_1.jpg

Les débrouillards

Autre action

Actualité

Capsules

Science citoyenne au service de Sa Majesté

Agence Science-Presse, le 14 février 2012, 18h50

(Agence Science-Presse) Il y a plus de 90 ans, les officiers d’un navire britannique patrouillant dans le Pacifique Sud remplissaient leurs carnets de bord, plusieurs fois par jour, avec les relevés de la température, de la pression de l’air et de la vitesse du vent.

Science citoyenne au service de Sa Majesté
Cliquer sur la photo pour agrandir
Science citoyenne au service de Sa Majesté

Aujourd’hui, des volontaires copient ces informations dans une base de données de plus en plus grosse, Old Weather.

C’est là une autre de ces initiatives de science citoyenne qui aurait été impossible sans la contribution de milliers de passionnés.

Avant Internet, il aurait fallu 28 ans pour transcrire la quantité de données du navire en question, le HMS Foxglove, alors que des volontaires ont mis six mois à le faire, évalue Philip Brohan, paléoclimatologue et scientifique principal du projet.

L’objectif derrière un tel travail est d’accumuler toujours plus de données sur la météo de jadis pour mieux prévoir celle de demain.

Et chaque page d’un carnet doit être transcrite par trois personnes, afin d’éliminer les erreurs.

Avis aux intéressés: Old Weather affiche une liste de plus de 200 autres navires de Sa Majesté et de leurs carnets de bord qui attendent leur tour...