Publicité
lesdebrouillards_1.jpg

Les débrouillards

Autre action

Actualité

Scientifiques et politiques: incertitude et certitude

Je vote pour la science, le 26 février 2013, 13h42

(Agence Science-Presse) Les scientifiques adorent l’incertitude, les politiciens la détestent. Par cette petite phrase, peut-on expliquer le gouffre entre ces deux univers?

Scientifiques et politiques: incertitude et certitude
Cliquer sur la photo pour agrandir
Scientifiques et politiques: incertitude et certitude

La page de la conseillère scientifique de la Commission européenne.

– Henri-François Gautrin a également piloté un rapport sur un "Gouvernement ouvert", paru en 2012.

À paraître en février:

– Yves Gingras, Sociologie des sciences, PUF, collection Que sais-je.

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialize correctly.

C’est par cette phrase qu’une nommée Anne Glover commençait le 16 février sa conférence sur les rapports entre conseillers scientifiques et politiciens, dans le cadre du congrès de l’Association américaine pour l’avancement des sciences (AAAS). Et elle est bien placée pour en parler, elle qui a un pied dans les deux univers: microbiologiste de formation, elle est depuis janvier 2012 conseillère scientifique du président de la Commission européenne. Avant cela, elle fut cinq ans conseillère scientifique du premier ministre écossais. Pascal l’a rencontrée la semaine dernière lors du congrès de l’AAAS, à Boston.

Nous commençons l’émission cette semaine avec ce regard d’Anne Glover, pour ensuite demander leur opinion à deux observateurs aux points de vue très différents: Henri-François Gautrin, député libéral de Verdun et détenteur d’un doctorat en physique-mathématiques, et Yves Gingras, sociologue des sciences à l’UQAM. Si incertitude et certitude séparent à ce point scientifiques et politiciens, par quel canal peut-on espérer créer un dialogue entre les deux planètes? Que dire de la nécessité pour les scientifiques de devenir de meilleurs communicateurs? Nos invités sont-ils sceptiques sur la possibilité de changer les choses en ayant davantage de scientifiques en politique?

Nos invités:

  • Anne Glover, conseillère scientifique du président de la Commission européenne, la plus haute instance au sein de l’Union européenne.
  • Henri-François Gautrin, député libéral de Verdun à l'Assemblée nationale
  • Yves Gingras, sociologue des sciences à l’Université du Québec à Montréal.

+++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le mardi à 11h à Radio Centre-Ville (102,3 FM Montréal) et disponible sur iTunes. Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. Pour en savoir plus sur l'initiative Je vote pour la science, rendez-vous ici. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter.