Autre action

Actualité

Science: une politique bien discrète

Je vote pour la science, le 18 février 2014, 21h13

(Agence Science-Presse) Dans la plus grande discrétion, le gouvernement canadien a tenu une consultation pour sa future politique scientifique. Ce qui n’avait pas de quoi rehausser le scepticisme des scientifiques à son égard.

Science: une politique bien discrète
Cliquer sur la photo pour agrandir
Science: une politique bien discrète

• Le document de l’Association science et bien commun et celui de la FQPPU dans le cadre de la consultation pour la future Stratégie scientifique fédérale.

• Florence Piron organise le colloque «Les politiques scientifiques. Bilan et propositions» dans le cadre du prochain congrès de l’Acfas.

Document de l’Association des universités et collèges du Canada (AUCC).

À lire aussi:

• Valérie Borde, «Stratégie fédérale: ça, une consultation?», Le Blogue santé et science, L’actualité, 20 janvier 2014.

• «Le fédéral mène en un temps record sa consultation sur la recherche universitaire», Le Devoir, 1er février 2014.

• Jean-François Cliche, «Budget fédéral: un (début de) retour vers la recherche fondamentale?», Sciences dessus dessous, Le Soleil, 11 février 2014.

Budget fédéral 2014: pour la recherche, voir les pages 128 et suivantes.

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialize correctly.

La dernière Stratégie scientifique fédérale avait été publiée en 2007, elle était donc dûe pour une mise à jour. C’est ainsi que le 8 janvier dernier, le ministre d’État aux sciences et aux technologies Greg Rickford, a annoncé le lancement d’une consultation nationale sur cette future stratégie.

Les intéressés avaient jusqu’au 7 février pour soumettre leurs idées, et le document de discussion faisait, en tout et pour tout, 5 pages.

Ceux qui ont eu le temps de présenter des mémoires ont été assez critiques, et deux d’entre eux sont nos invités cette semaine. Coïncidence, alors que nous préparions l’émission, une portion inattendue du budget fédéral 2014 s'est avérée être consacrée à la recherche. Dont un programme, Apogée Canada, encore mal défini mais apparemment promis à un fonds de 1,5 milliard$ sur 10 ans, lequel pourrait, événement rare, pencher vers la science fondamentale.

Faut-il s’en réjouir ? Après des années pendant lesquelles les priorités du gouvernement canadien ont été de plus en plus orientées vers une recherche «industrielle», «appliquée», «rentable», s’agirait-il d’un retour du balancier? Et comment cela s’inscrit-il dans le contexte de cette consultation dont nul n’a annoncé si elle aurait des suites?

Nos invités:

+++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13h30, sur les six stations régionales de Radio Ville-Marie. Elle est animée par Isabelle Burgun et Pascal Lapointe. Vous pouvez également nous écouter le mardi à 11h à Radio Centre-Ville (102,3 FM Montréal) et vous abonner sur iTunes. Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. Pour en savoir plus sur l'initiative Je vote pour la science, rendez-vous ici. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter.