La Lune serait-elle chaude? Une nouvelle analyse suggère qu’une éruption volcanique aurait pu s’y produire il y a moins de 100 millions d’années. Autant dire hier, à l’échelle géologique.

Si ça se confirme, ça n’est pas seulement un milliard d’années plus tôt que ce qui avait été estimé jusqu’ici. Ça signifie aussi qu’il pourrait subsister des éléments radioactifs dans le sous-sol lunaire, en quantité suffisante pour produire de la chaleur.

L’équipe de l’Université d’État de l’Arizona qui publie ces résultats dans Nature Geoscience pointe une douzaine de formations rocheuses observées par la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter, formations qui semblent le résultat de coulées de lave et qui, compte tenu de ce qui les entoure, ne peuvent pas avoir plus de 100 millions d’années.