Autre action

Actualité

Faut-il taxer le sucre?

Je vote pour la science, le 12 janvier 2016, 18h01

(Agence Science-Presse) Faut-il taxer le sucre ? Une question qui risque de faire grincer quelques dents. Qui en fait déjà grincer quelques-unes, en fait. Le gouvernement québécois s’est penché sur le sujet récemment. Il n’est pas le seul à y songer, et il a des appuis. C’est le sujet de notre émission cette semaine.

Faut-il taxer le sucre?
Cliquer sur la photo pour agrandir
Faut-il taxer le sucre?

- Sucre liquide - Un site de la Coalition québécoise sur la problématique du poids

- Le sucre, les maladies du coeur et l’AVC - par la Fondation des maladies du coeur

- Taxation des boissons sucrées: perspective économique. Par l’Institut national de santé publique du Québec, avril 2012.

- Taxes soda: changer les habitudes alimentaires par voies fiscales. Un reportage dans Slate France, août 2011.

- Des spécialistes du diabète demandent une taxe sur le sucre, novembre 2015 (Reuters).

- La taxe sur les boissons sucrées redemandée, 30 octobre 2015 (Le Soleil, Québec)

- Le Nutritionniste urbain - Pourquoi les pharmacies vendent-elles encore des boissons gazeuses, 20 novembre 2015.

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialize correctly.

Les consultations publiques sur le Projet de Politique gouvernementale en prévention en santé ont reçu de nombreux mémoires dont celui de la Coalition Poids, une initiative parrainée par l’Association de santé publique du Québec. On y lit diverses recommandations dont :

prendre des mesures visant une réduction de la surconsommation de boissons sucrées par une taxe sur les boissons sucrées.

Le gouvernement n’a pas encore franchi le pas. Même si l’idée de taxer des produits nocifs pour la santé, comme les boissons sucrées, a déjà reçu l’aval de pays comme la France ou le Mexique.

C’est sans compter que cette taxe sucrée pourrait générer des revenus pour le gouvernement –lesquels pourraient être réinvestis dans la promotion de la santé ou des infrastructures sportives, comme c’est le cas avec les revenus de la taxe sur le tabac. Et ça pourrait alléger les dépenses de la santé attribuées au sucre.

De nombreux experts mondiaux du diabète se sont d’ailleurs prononcés pour l’imposition du sucre afin de combattre diabète et obésité. Au Québec, 830 000 personnes vivent avec le diabète –dont près de 250 000 l’ignorent– soit plus d’une personne sur 10.

Quel est l’effet du sucre sur l’organisme et donc notre santé ? Quelles sont les conséquences de la consommation excessive de sucre ? Faut-il cibler les boissons gazeuses en premier? Faut-il inclure les jus? Attendre que le gouvernement légifère ou se baser sur une bonne prévention? Que dit la science sur l’utilité d’une telle loi, là où elle a été essayée?

Les invités:

  • Gaëtan Ruest, maire de la municipalité d’Amqui, qui a voté une résolution pour bannir les boissons énergisantes des édifices publics.
  • Bernard Lavallée, nutritionniste, plus connu sous le nom du Nutritionniste urbain, le titre de son blogue.
  • David Galiano, président de la Fédération internationale des associations d’étudiants en médecine – division du Québec l’IFMSA-Québec - affiliée à la Fédération médicale étudiante du Québec qui regroupe l’ensemble des étudiants en médecine du Québec.

Écoutez l’émission en cliquant sur le lien ci-contre (à gauche) ou en vous abonnant sur iTunes.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13h30, sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est animée par Isabelle Burgun. Vous pouvez également nous écouter le mardi à 11h à Radio Centre-Ville (102,3 FM Montréal) et vous abonner sur iTunes.

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. Pour en savoir plus sur l'initiative Je vote pour la science, rendez-vous ici. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.