Autre action

Actualité

Quelle protection pour le caribou forestier?

Je vote pour la science, le 9 février 2016, 23h43

(Agence Science-Presse) Aujourd’hui, nous vous amenons dans le bois. Nous allons vous parler d’un de ses habitants, le caribou forestier, une espèce considérée comme menacée à l'échelle du Canada.

Quelle protection pour le caribou forestier?
Cliquer sur la photo pour agrandir
Quelle protection pour le caribou forestier?

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialize correctly.

Ce cervidé occupe actuellement 2,4 millions de km2 de la forêt boréale canadienne, la moitié de ce qu’il occupait au 19e siècle. La fragmentation d’habitats —à cause des routes, de l’exploitation forestière et des lignes de transport d'énergie— représente la grosse menace. Au Québec, où il détient le statut d’espèce vulnérable, sa population se résume à quelques milliers d’individus.

La Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP) reproche à la province de trop tarder à agir: on écoute à ce sujet son représentant, le biologiste Pier-Olivier Boudreault. On se souvient de la réaction d’un certain Philippe Couillard —c’était avant son élection : «on sacrifiera pas un job dans la forêt pour les caribous». Un point de vue partagé par l'Institut économique de Montréal, qui présentait des impacts socioéconomiques (1 caribou sauvegardé = 31 emplois et 3,8 millions de dollars perdus). Pourquoi mettre cela dans la balance ?

M Boudreault suggère notamment la création d’une grande aire protégée dans le secteur des Montagnes Blanches, au nord du Lac-St-Jean et de la Côte-Nord.

L’écologiste Martin-Hugues Saint-Laurent rappelle pour sa part que le gouvernement a mis sur pied en 2005 un Plan de rétablissement du caribou forestier au Québec proposant 30 actions. Un plan mis à jour en 2013 qui s’étendra jusqu’en 2023. Où en sommes-nous aujourd’hui?

M Saint-Laurent revient par ailleurs d’un colloque sur les stratégies de gestion et conservation pour le caribou: contrôle des prédateurs, élevage en captivité, reproduction assistée, translocation et réintroduction.

Enfin, nous jetons un pont entre art et science: Isabelle Burgun s’entretient avec un bédéiste et un cinéaste inspirés par le caribou forestier: Martin PM et Harold Arsenault. Pourquoi cet animal? Pour le cinéaste, c’est un voisin: Harold Arsenault est Gaspésien. Pour le bédéiste... l’inspiration lui est venue pendant la dernière électio provinciale !

Les invités

Écoutez l’émission en cliquant sur le lien ci-contre (à gauche) ou en vous abonnant sur iTunes.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13h30, sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est animée par Isabelle Burgun. Recherche: Naïma Hassert. Vous pouvez également nous écouter le mardi à 11h à Radio Centre-Ville (102,3 FM Montréal) et vous abonner sur iTunes.

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. Pour en savoir plus sur l'initiative Je vote pour la science, rendez-vous ici. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.