Autre action

Actualité

Capsule

L’astéroïde qui va nous frôler

Agence Science-Presse, le 11 février 2016, 21h35

(Agence Science-Presse) – C’est à 14 millions de kilomètres de nous que passera un astéroïde le 5 mars. Ou peut-être 17 000 kilomètres. Une énorme marge d’erreur, en dépit de laquelle les astronomes semblent pourtant convaincus qu’il ne peut pas y avoir de collision.

© Peter Jurik | Dreamstime.com - Asteroid in space approaching earth
Cliquer sur la photo pour agrandir
© Peter Jurik | Dreamstime.com - Asteroid in space approaching earth

L’objet, appelé 2013 TX68, n’a été découvert, comme son nom l’indique, qu’en 2013 — au moment où il était passé à proximité de notre planète. Il ne fait que 30 mètres de large, ce qui explique qu’il n’ait pas été découvert plus tôt, et cette petitesse explique aussi l’incertitude sur sa trajectoire : il n’a pas pu être suivi assez longtemps, après son passage de 2013, pour qu’on puisse extrapoler son orbite complète.

Les chercheurs de la NASA et du JPL (Jet Propulsion Laboratory) affirment néanmoins « qu’il est impossible » que cet objet heurte la Terre cette année, et qu’il n’existe qu’un « très faible risque » — une chance sur 250 millions — lors de son passage suivant, en septembre 2017. Trente mètres de large sont de toute façon insuffisants pour faire de gros dégâts : le caillou cosmique qui était tombé en Russie en 2013 faisait environ 20 mètres.