Voilà, #100LaScience, c’est fini ! Vous avez aimé ? Vous aimeriez que ça continue ? Nous aussi ! À partir de ce moment, commence la phase 2 : quelles actions faudrait-il entreprendre pour qu’il y ait davantage de journalisme scientifique ?

Dans les prochains mois, il y aura des discussions, certaines entre journalistes, d’autres auxquelles vous pourriez contribuer sur les réseaux sociaux. La forme que tout cela prendra est encore en construction, mais si le besoin s’en fait sentir, une synthèse de ces discussions sera produite en vue d’une rencontre à l’automne sur ce que pourraient être les priorités — parmi, sans nul doute, des dizaines d’idées plus enthousiasmantes les unes que les autres.

Mais en attendant, VOUS avez de bonnes idées pour que davantage de journalistes scientifiques soient mis à contribution dans nos médias ? VOUS avez des pistes de solution, des contacts, ou simplement une envie de mettre la main à la pâte ? Envoyez-nous un courriel ou lancez une discussion sur Facebook en n’oubliant pas de « taguer » Agence Science-Presse.

L'une de ces idées est le Détecteur de rumeurs : notre campagne de sociofinancement pour une rubrique de vérification des faits s’achève elle aussi et aura été également une belle réussite. Nous avons dépassé le premier (5000$) et le deuxième palier (7500$), vous en verrez donc les résultats à partir de cet automne. Nous vous tiendrons au courant pour la suite... et si vous êtes parmi ceux qui ont contribué, vous serez les premiers informés !

Aux 107 personnes qui ont donné leurs mots de façon si généreuse et contribué à faire un succès de la campagne #100LaScience, merci ! Aux journalistes et communicateurs et à tous les amis de #100LaScience qui ont donné leur temps, leur énergie et leur imagination pour faire de cette campagne un succès, merci ! Nous avons reçu en cours de route beaucoup de bonnes idées sur ces dessins : soyez sûr qu’on va s’en reparler.

Vous avez manqué des dessins ? Ils sont tous sur cette page ou sur notre compte Instagram. Vous ne voulez rien manquer de la suite ? Abonnez-vous à notre infolettre.