Une analyse de 45 867 chercheurs sur Twitter révèle que la proportion de femmes y est plus élevée que dans la communauté scientifique en général, que les praticiens y sont plus largement représentés (psychologues et nutritionnistes en tête), de même que les gens des sciences sociales — les historiens sont en première place.

chercheurs-Twitter-2017

Les sciences de la vie et les mathématiques sont, quant à elles, sous-représentées sur Twitter. Mais pour le reste, les chercheurs sont étonnamment typiques : les noms de domaines les plus souvent twittés sont... Instagram, Facebook et YouTube.

Certes, ils et elles sont plus nombreux que la population en général à twitter un article scientifique — d’abord Nature ou Science — en plus du serveur de pré-publication ArXiv. Toutefois, ces adresses « identifiées comme scientifiques seulement représentent une petite fraction » des messages envoyés, écrit dans PLOS One l’équipe de l’Université de l’Indiana qui s’est livrée à cette compilation.