Bonne nouvelle : le « mouvement » des gens qui croient que la Terre est plate n’est peut-être pas en croissance. Ainsi, il est faux d’affirmer que le tiers des milléniaux adhèrent à cette croyance. Seulement 2 % sont fermement dans ce camp… quoique 16 % semblent être dans le camp des indécis.

Il pouvait être tentant de conclure à une croissance, à la lumière d’un sondage de la firme américaine YouGov qui, au début du mois, annonçait que seulement « 66 % des 18-24 ans sont convaincus que la Terre est ronde ». Le problème : la question était posée de telle façon que les réponses sont difficiles à interpréter. Plutôt que de simplement demander à leurs 8215 participants de répondre par oui ou non, les sondeurs ont offert une série de cinq choix tels que « j’ai toujours pensé que la Terre est ronde » ou « j’ai toujours pensé que la Terre est ronde, mais récemment, j’ai eu des doutes ».

tableau

 

Or, lorsqu’on ne retient que ceux qui « ont toujours été convaincus que la Terre est plate », on ne se retrouve qu’avec 2% des gens, et seulement 4 % des milléniaux (ou 9 % si on y ajoute ceux qui disent y croire, mais avoir des doutes). Il y a également la possibilité qu’un nombre indéterminé de répondants aient coché n’importe quoi, dans le seul but d’en finir au plus vite avec ce sondage auquel est rattachée une récompense.

Quant à l’idée voulant que le mouvement soit en croissance, il pourrait s’agir d’une impression trompeuse, créée par une plus grande présence du sujet sur les réseaux sociaux et une augmentation des recherches Google — à cause du rappeur B.o.B qui a dit y croire, ou du Californien Mike Hughes qui s’est attaché à une roquette pour essayer de prouver que la Terre n’est pas ronde (il a échoué).