La rentrée de Je vote pour la science coïncide avec la rentrée scolaire: une occasion pour faire le point sur les campagnes de lutte à l’intimidation scolaire, et ce que la science en dit.

Fichier audio

C’est un phénomène encore mal défini et mal compris. Quand on parle d’intimidation, de quoi parle-t-on ? « Un comportement d’agression », résume Claire Beaumont, mais aussi « qui se fait à répétition », où une des deux personnes est de force inférieure à l’autre. Que disent les recherches sur les comportements qui entourent le phénomène de l’intimidation… particulièrement celui des adultes qui entourent l’élève? Combien en subissent ?

Que dit la science sur les effets sur la santé ? « Des impacts assez importants sur le développement des enfants et des adolescents », explique Isabelle Ouellet-Morin, et des impacts parfois à long terme, même longtemps après que l’intimidation ait cessé. Mme Ouellet-Morin nous parle aussi de l’application « + Fort » développée par plusieurs chercheurs québécois.

L’Assemblée nationale du Québec a adopté il y a cinq ans une loi visant à combattre l’intimidation à l’école: où en est-on ? Là-dessus, bonne nouvelle: l’idée voulant que l’intimidation soit plus souvent observée qu’avant relève du mythe, explique Mme Beaumont.

Nos invités:


Cette saison, nous vous offrons aussi une chronique par semaine, avec une série de collaborateurs en alternance. Pascal Lapointe inaugure la série avec la première de ses chroniques sur « La guerre des cultures », un concept dont on vous a souvent parlé à l'émission sous le nom de « guerre à la science ». 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

C'est la première émission de la 9e saison de Je vote pour la science !

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13 h, sur les cinq stations régionales de Radio VM. (et rediffusée pendant la semaine). Elle est animée par Isabelle Burgun. Vous pouvez également nous écouter sur CHOQ-FM (Toronto) CIBO-FM (Senneterre) et CJMD (Lévis).

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. Pour en savoir plus sur l'initiative Je vote pour la science, rendez-vous ici . Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.