Cette semaine à l’émission, nous allons parler d’argent. Plus exactement de bitcoins, cette crypto-monnaie dont les fluctuations de la valeur ne cessent de nous plonger dans la perplexité. Savez-vous vraiment ce que c’est ?

Fichier audio

Cette monnaie numérique, lancée il y a neuf ans, a été inventée par un certain « Satoshi Nakamoto ». On ignore encore qui est exactement cet inventeur japonais (et même s’il est vraiment japonais !).

Elle repose sur la cryptographie – ça, nous savons ce que c’est : il s’agit de l’ensemble des techniques permettant de chiffrer un message, avec l’idée de le rendre inintelligible.

Il ne s’agit pas d’une monnaie reconnue par la Banque du Canada et il n’y a pas de banque centrale pour en garantir la valeur. Mais il est facile de s’en procurer sur des plateformes, d’échange et d’en acheter avec de vrais dollars. Et il est même possible, au Japon, d’être payé de cette façon.

Les bitcoins ont fait des petits : il existe actuellement de nombreuses monnaies virtuelles, telles que Ethereum, Ripple et Litecoin, ou encore la québécoise Impak Coin.

Il existerait même une crypto-monnaie dédiée à financer la recherche scientifique : EMC2 de la Fondation Einsteinium. Le principe : à chaque utilisation de cette monnaie, la fondation prélève un pourcentage sur les commissions perçues par les propriétaires des serveurs informatiques (ou mineurs) sur lesquels se réalisent ces transactions. La fondation aurait contribué pour 16 millions de EMC2 à différents projets scientifiques, soit environ 5 millions $ US.

Vous voulez mieux comprendre ce que cachent les bitcoins ? Isabelle Burgun en parle avec :

  • Erwan Jonchères, avocat-stagiaire au Laboratoire de cyberjustice et détenteur d’une maitrise en droit des technologies de l'information de l’Université de Montréal
  • Jonathan Hamel, président et fondateur de l’Académie Bitcoin et chercheur associé à l’Institut économique de Montréal. Il est membre du comité consultatif sur l’innovation technologique de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Comment s’y prennent-ils pour expliquer les bitcoins à leur grand-mère ? Comment lui expliquer la sécurité du bitcoin ? Est-ce vraiment pour tout le monde ? À quoi ça sert, en ce moment, dans un pays dont la devise est stable ? Pourquoi est-ce un très mauvais choix pour qui voudrait faire des transactions criminelles ?

Ne pas croire en la sécurité de bitcoin, c’est ne pas croire en la sécurité sur Internet en général - Jonathan Hamel

+++

En chronique : Natalie Stake-Doucet, infirmière et étudiante au doctorat à l’Université de Montréal. Elle nous parle de la crise du système de santé, du point de vue des infirmières.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13 h, sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est également rediffusée pendant la semaine. Elle est animée par Isabelle Burgun. Recherche pour cette émission : François Cartier. Vous pouvez également nous écouter sur CHOQ-FM (Toronto) CIBO-FM (Senneterre) et Radio-Fermont.

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. La naissance de l'émission, en 2008, a également été accompagnée d'une initiative politique non partisane du même nom : rendez-vous ici. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook .