Une pratique scientifique ouverte, pertinente et innovante, rejetant le secret

J'ai découvert le travail de Jean-Claude Bradley, un chimiste d'origine québécoise qui est professeur à l'Université Drexel de Philadelphie. Après avoir travaillé pendant des années de manière conventionnelle, il a décidé de changer complètement sa pratique de la science et a lancé un projet "Chimie utile" sur la malaria, maladie oubliée des grands laboratoires. Non seulement a-t-il choisi de travailler sur un sujet socialement extrêmement pertinent, mais il a rejette désormais les pratiques du "secret", si contraire à l'esprit même de la science. Il a créé un "Open Notebook" sur wiki qui lui permet d'exposer le compte rendu de tous ses travaux.

Pour en savoir plus:

FEATURE: Interview With Jean-Claude Bradley - The Impact of Open Notebook Science

Lien vers le blogue de Jean-Claude Bradley et de ses collègues