Fidèle à son habitude, l'ONU déclare à chaque année une thématique internationale. Cette fois-ci, ce sera au tour de la chimie d'être célébrée à travers le monde.

En effet, l'année 2011 qui arrive à grands pas sera à la fois dédiée à la chimie, aux forêts ainsi qu'aux personnes de descendance africaine. Selon la définition de l'ONU, les années internationales visent à «attirer l’attention sur de grandes questions et encourager la collectivité mondiale à se pencher sur des dossiers revêtant de l’importance et ayant des conséquences pour toute l’humanité». Les objectifs du comité organisateur des célébrations de l'année internationale de la chimie sont les suivants :

- Augmenter l'appréciation et la compréhension du public par rapport au rôle de la chimie dans le monde

- Encourager l'intérêt des jeunes pour la science et la chimie

- Générer un enthousiasme autour de l'aspect «créatif» de la chimie pour trouver des solutions aux défis contemporains

- Célébrer le rôle des femmes en chimie

Je trouve le dernier aspect de ces objectifs particulièrement intéressant puisque la chimie et les autres sciences ont trop longtemps été un milieu majoritairement masculin. C'est entre autres grâce aux pionnières comme Marie Curie (qui fêtera cette année les 100 ans de l'obtention de son prix Nobel en chimie) et Emmy Noether que les femmes prennent aujourd'hui peu à peu la place qui leur revient de droit dans le monde scientifique.

Au cours de l'année 2011, vous aurez sans doute l'occasion de lire plusieurs de mes billets qui porteront sur divers aspects de cette magnifique science. Si vous désirez obtenir plus d'informations sur les évènements qui auront lieu dans le cadre de l'année internationale de la chimie, je vous invite à vous rendre sur le site officiel :

http://www.chemistry2011.org/ .