Début janvier 2011, Le Star Tribune du Minnesota cite un membre du Minnesota Planetarium Society, Parke Kunkle, (qui est aussi professeur d'astronomie) concernant certains problèmes avec l'astrologie et l'existence (l'ajout) d'un 13e signe astrologique. Rien de nouveau ici, le phénomène de précession étant connu depuis longtemps. Ce qui aurait dû rester au stade de non-nouvelle a malheureusement pris son envol. Comme on le dit sur Internet: «It's gone viral».

Le pauvre astronome a été inondé de courriels venant d'une centaine de médias de partout à travers le monde. La «nouvelle» s'est même retrouvée sur des sites branchés comme le Huffington Post. En lisant les commentaires (pas seulement sur ce site), on y voit une horde de gens frustrés de s'être fait changer leur signe à cause d'un simple calcul par un «hérétique» qui ne croit même pas en l'astrologie. Misère, comment en sommes-nous rendus-là? Je fais partie de ceux qui croient que l'attitude de laissez-faire envers les affronts à la logique est dommageable pour la société en général. La connerie humaine devrait être dénoncée, pas encouragée. Soyons clairs:

L'astrologie n'est pas une science, elle se classe au même niveau que l'homéopathie et autres attrape-nigauds du genre. Ceci n'est pas mon opinion personnelle, c'est un fait. Que certaines personnes y croient ne la rend pas crédible ou véridique. Croire que se mettre une capote sur la tête est une bonne protection contre la malaria, peu importe à quel point vous y croyez, que ça ait déjà «marché» une fois pour vous ou votre grand-mère, ou que 50 millions de personnes y croient, ça ne change rien. Aucune preuve n'est nécessaire pour rejeter un phénomène (ou explication) qui ne présente aucune évidence de sa validité. Surtout si le phénomène est farfelu…

L'astrologie n'est qu'un ramassis d'insignifiances et de platitudes (ok, ça c'était mon opinion) qui n'a aucun intérêt à se faire prouver par expérimentation rigoureuse. Passer de 12 à 13 signes (ou à 51) n'y changerait rien. Ce n'est que du divertissement bas de gamme servant à faire vendre plus de journaux et à enrichir les charlatans. Enlevez la dimension financière à l'astrologie et il ne reste plus rien. Voilà, tout est dit. La prochaine fois que je parle d'astrologie, je vais me fâcher.

Image: La constellation Ophiucus (Serpentaire) par AlltheSky.com. (via http://en.wikipedia.org/wiki/Ophiuchus)