Le «text neck » n’est pas une nouvelle danse, mais un problème de santé.

En plus de souffrir de douleurs aux pouces, les accros des textos s’exposent à des maux au niveau de la colonne vertébrale.

Il menace les gens qui passent des heures penchés sur leur cellulaire ou leur tablette électronique.

Dans cette position, la tête est soutenue par le cou et non pas par la colonne vertébrale dans son ensemble. Or, le cou n’est pas assez fort pour supporter le poids de la tête (environ 5 kg) durant de longues périodes.

Quels sont les symptômes du «text neck»? Maux de cou, de tête, d’épaules, de bras et de mains. Chez certains adeptes du cellulaire, les muscles du cou sont tellement habitués à la position courbée vers l’avant qu’ils ressentent de la douleur lorsqu’ils relèvent la tête!

Pour prévenir ce problème, on recommande de tenir son cellulaire plus haut (à la hauteur du visage), de faire des étirements de dos et de cou et de prendre des pauses fréquemment.

- Marie-Claude Ouellet