Après que plusieurs pays aient pris la décision d’interdire le cellulaire au volant, une ville américaine empêche dorénavant ses habitants de marcher sur la rue tout en envoyant des textos.

Pour prendre leur décision, les autorités de la ville de Fort Lee (New Jersey) se sont fiées à une étude démontrant qu’envoyer des textos déconcentre beaucoup plus les marcheurs que parler au cellulaire.

En agissant de la sorte, les piétons augmentent de 60% leurs risques de dévier de leur trajectoire.

Étant distraits, ils adoptent souvent un comportement dangereux comme traverser la rue au mauvais endroit ou sur un feu rouge.

Les premières semaines, les policiers de Fort Lee se sont contentés d’informer la population en distribuant des avis aux contrevenants, mais dorénavant, ces derniers sont passibles d’une amende de 85$.

En 6 semaines, 117 contraventions ont été données.