Décidément, l’apocalypse annoncée pour la fin de l’année ne laisse personne indifférent. Alors que les plus crédules s’en inquiètent (et commencent à envahir les endroits les plus saugrenus pour y échapper), les sceptiques multiplient les sourires devant la liste de ses produits dérivés qui n’en finit plus de s’allonger. Ici, à Montréal, la fin du monde a conquis, au tout début de l’été, un territoire inattendu : elle s’est invitée au musée, dans une exposition qui en rit bien évidemment, mais qui prête aussi – et surtout — à la réflexion.

La fin du monde… en caricatures! , présentée jusqu’au 26 janvier 2013, au Musée McCord, propose une déclinaison de la fin du monde en six thèmes : la catastrophe anticipée (le prétexte à l’exposition), les fins du monde politiques, les fléaux ayant menacé l’humanité, les morts avant la fin du monde, les fins du monde qui n’en sont pas et la fin de la planète bleue.

Cet agencement pour le moins étonnant – mais qui fonctionne très bien! — propose la découverte 175 œuvres originales de 16 caricaturistes québécois. Ces dessins aux coups de crayon contrastés traitent, souvent avec humour et parfois de manière cinglante, de l’actualité québécoise, nationale et internationale.

Ces œuvres, dont 9 sont inédites et ont été réalisées pour l’occasion, se laissent doucement apprécier suscitant tour à tour rire, surprise, fascination ou admiration. À découvrir!

La fin du monde… en caricatures! Musée McCord, 690, rue Sherbrooke Ouest, Montréal. Jusqu’au 26 janvier 2013