La majorité des jeunes se branchent sur l’internet pour jouer, accéder aux réseaux sociaux et effectuer des recherches scolaires...

Mais environ la moitié dissimulent à leurs parents certaines de leurs activités en ligne, notamment en utilisant de faux comptes Facebook ou Twitter ou en effaçant l’historique de navigation.

S’ils se cachent ainsi, c’est parce que certains de leurs comportements sont à risques.

Ainsi, 69% des jeunes interrogés révèlent sur Internet l’endroit où ils se trouvent, 28% clavardent avec des étrangers et 14% dévoilent leurs mots de passe à des amis.

L’intégrité de l’ordinateur familial est aussi menacée puisque 29% de ces adolescents avouent télécharger des programmes sans l’autorisation de leurs parents.

Pire, 27% ont infecté accidentellement l’ordinateur avec des virus ou autres logiciels malveillants.

Morale de l’histoire: pour protéger leurs enfants (et leur ordinateur), les parents auraient avantage à vérifier de quelle façon leur progéniture utilise Internet... ( Edumemic )

- Marie-Claude Ouellet