Depuis Breaking Bad, donner un cours de chimie n'est plus comme avant, semant le doute sur les intentions des chimistes à l'image du mystérieux Werner Heisenberg.

En cherchant une photos sexy de Werner Heisenberg (Oh, ça va hein! Chacun son truc) sur Internet je me suis rendu compte de la chose suivante: 96% des images correspondant à l’entrée «Heisenberg» vont vers… Walter White, prof de chimie converti aux joies de la cuisine et commercialisation de méthamphétamines surdosées dans la série télévisée Breaking Bad.

Alors je ne serais pas surpris de lire un texte de ce genre dans une rédaction d’élève :

Travail de recherche en chimie:

/20

QUI EST ICEANDBEURG?

Walter White alias «Heisenberg» a étudié à l’université California Institute of Technology avec Elliott Schwartz dans le domaine de la cristallographie. En 1985, les recherches de Walt concernant la radiographie contribuent à un projet qui reçoit le prix Nobel de chimie. Il co-fonde par la suite la compagnie Gray Matter Technologies avec son ami Elliott Schwartz. Walter quitte ensuite son assistante de laboratoire, Gretchen, pendant les vacances avec sa famille, laissant tout derrière, son assistante et ses recherches.

Gretchen se marie avec Elliott, et Gray Matter devient une entreprise couronnée de succès grâce aux recherches de Walt. Walter estime secrètement que son travail lui a été volé et blâme amèrement Elliott et Gretchen pour son sort.

En regardant le journal télévisuel, pour son cinquantième anniversaire, Walter White alias Heisenberg il est impressionné par la somme d’argent que peut amasser un vendeur de méthamphétamine. Le jour suivant, Walt est diagnostiqué d’un cancer du poumon et apprend qu’il ne lui reste plus que quelques mois à vivre. Il cache tout à sa famille et quitte son emploi au lave-auto. Considérant qu’il n’a plus rien à perdre, Walt pense pouvoir assurer l’avenir de sa famille, qui a de graves difficultés financières, en fabriquant de la meth.

P.S.: Soyez pas trop vache pour la cotation S.V.P… Heisenberg, c’est pas facile à écrire!

____________________________________________________________________________________

(largement inspiré de la page Wikipédia de la série)

Pour le travail, j’attends toujours… Par contre, j’ai régulièrement ce type de discussion en classe :

— Hé m’sieur, vous savez faire des amphétamines?

— Ben non.

— Ouaiss alleeeez quoi! J’suis sûr qu’vous en faites dans vot’ labo quand y’a pas d’élèves.

— Euh non.

(prenant le reste de la classe à témoin)

— Ouais hé ! comment i’ fait l’innocent ou quoi!

— Si je savais en faire je serais plus prof!

— Aaaaah! C’est vrai i’sait pas en faire! aaaaah!

— Euh oui je sais, enfin, je saurais en faire, si je me renseignait un peu quoi…

— Ouaiiiis! C’est ça!

— Mais c’est vrai quoi!

— Pourquoi vous êtes encore prof alors?

— Ben, euh.

— Ouaiiiss! Comment j’ai dosé le prof ou quoi!

(reste de la classe)

— Ouaiis!

— BON! ÇA VA HEIN ! CONTINUEZ VOS EXERCICES DE NOMENCLATURE!

— Ouais c’est ça! Un prof de chimie qui sait même pas faire d’amphètmenclature toi-même!

Mais c’est vrai que la série Breaking Bad est super bien, et avec de vrais chimistes du genre Phd qui assurent la crédibilité scientifique des cascades physico-biologico-chimiques mais c’est surtout le choix du nom de guerre «Heisenberg» par Walter White qui est bluffant! Déjà pour son principe d’incertitude illustré ici par une blague mais aussi pour son rôle ambigu pendant la deuxième guerre mondiale…

Tout commence par la rupture de la grande amitié qui le liait à Niels Bohr en 1941 après qu’Heisenberg lui révéla le projet nucléaire nazi tandis que Bohr allait rejoindre le projet Manhattan. Heisenberg reste en Allemagne pendant la guerre et travaille pour le régime Nazi de 1942 à 45. Il a dirigé l’Institut de Physique Kaiser-Wilhelm à Dahlem et enseignait à l’Université Humboldt de Berlin, tout en étant l’un des pères du projet Uranium destiné au développement des armes secrètes allemandes. Il dirigea le programme allemand d’armement nucléaire à l’Institut Kaiser Wilhelm de Berlin. Heisenberg prétend avoir tenté de ralentir le programme nucléaire allemand afin de résister au régime nazi mais voilà qu’en 2002 surgit une lettre datée de 1957 signée par Bohr mais jamais envoyée, dans laquelle il explique la raison de sa rupture de contacts avec Heisenberg: il n’exprima aucun scrupule à travailler sur le projet d’armement nucléaire Nazi.

Alors, qui est vraiment Heisenberg, l’auteur d’un mode op’ de chrystal meth, un physicien zélé sous le régime nazi, un brave père de famille ou un scientifique engagé contre la folie des hommes?

— Article original publié sur Rock'n'Science!