Des lecteurs m'ont questionné dernièrement, cherchant à savoir s'il y avait des probiotiques meilleurs que d'autres. Une question très judicieuse, car nous en retrouvons de plus en plus sur le marché. Que ce soit dans les pharmacies, les épiceries ou les boutiques d'aliments naturels, plusieurs marques et formats de probiotiques se compétitionnent sur les tablettes. Si cette question semble simple a priori, lui répondre est un peu plus complexe.

D'abord, il faut savoir que le terme probiotique englobe une multitude de différentes microorganismes (principalement des bactéries) qui ont un effet bénéfique sur la santé. Or, dépendamment du microorganisme employé, les effets vont varier. Certains probiotiques réduisent les risques de diarrhée lors de la prise d'antibiotique, d'autres réduisent les coliques chez les bébés, certains aident à diminuer le cholestérol, alors que d'autres encore réduisent le risque d'infection à C. difficile, et j'en passe! C'est ce que les microbiologistes appellent «un effet souche dépendant». Il existe différents fabricants de probiotiques qui offrent des produits de très bonne qualité. Dépendamment de la raison pour laquelle vous voulez consommer des probiotiques, certains produits seront plus adéquats que d'autres.

Aussi, d'une personne à l'autre, le même produit probiotique peut être toléré différemment. Pour un probiotique donné, une personne peut ressentir un inconfort intestinal lorsqu'elle le consomme, alors que pour une autre cela passera inaperçu. Il faut donc garder en tête que l'effet des probiotiques ne dépend pas uniquement de la bactérie, mais aussi des caractéristiques propres à la personne qui les consomment. Inévitablement, il faudra souvent essayer différents probiotiques avant de trouver celui qui nous convient le mieux et qui répond le plus adéquatement à nos besoins.

Tout comme pour les locations de logements —et vous allez comprendre où je veux en venir— il faut un certain temps aux locataires pour trouver le bon endroit où emménager, mais aussi aux propriétaires pour trouver les bons locataires. Avec les probiotiques que l'on choisit d'héberger dans son intestin, c'est un peu la même situation. ;-)

______

Patrick D. Paquette, M.Sc., Mcb.A., RMCCM Microbiologiste agréé Consultant en prévention des infections

Suivez-moi sur Twitter: @patdpaquette │ Courriel: mesconsultants@outlook.com