Les séances de corrections des examens de sciences, entre torture mentale et session sado-masochiste c'est l'occasion d'avoir un bon prétexte pour ne pas entendre les moutards gueuler à côté de moi me solliciter un dessin de dinosaure mais surtout pour se poser les écouteurs sur les oreilles et de mettre la musique à fond.

Et c'est parti... Avec du Metal. Oui, à tous les profs qui me lisent, je recommande le Metal pour les corrections laborieuses. Voici le mod'op des corrections laborieuse sous Metal

Corrections laborieuses sous Metal et Caféine

Matériel

  • Une pile d'examens de science (Chimie ou Bio)
  • Une tasse
  • Une cuillère
  • Des écouteurs
  • Un lecteur de musique
  • Un bic de couleur vive

Réactifs

  • Du café fort (style cafetière italienne qui a été difficile à fermer...)
  • Du Metal

Mode opératoire

  1. Placer la pile de corrections devant soi
  2. Armer le bic de couleur
  3. Placer les écouteurs dans les oreilles. Attention, L siginfie oreille GAUCHE et R, oreille droite.
  4. Injecter de la musique métalleuse dans les écouteurs. Rester calme. Se laisser emporter par la musique
  5. Une fois le stress de la première copie corrigée passé, se verser le café dans la tasse, touiller avec la petite cuillère et boire une gorgée, tranquille.
  6. Continuer les corrections sans interruption jusqu'à la dernière copie, constater la facilité à se concentrer et à corriger.

Explication et crédit scientifique

La musique Rock et le Metal en particulier est une musique entraînante et pour le moins hypnotique. Une fois qu'on est «dans» un morceau, nous pouvons entrer dans un état proche de la transe, une concentration qui permet la répétition d'actes automatiques. Afin de mobiliser les ressources cognitives nécessaires à la correction d'un examen de sciences, une substance psychoactive peut être recommandée, la caféine étant une drogue tolérée par la société, une tasse de café ne sera pas un luxe.

Aussi, pour les étudiants qui étudient, les musiques rythmées sont parfois recommandées, le rythme aide à structurer les éléments intégrés dans la mémoire. Attention cependant à ne pas écouter de la musique à texte dans notre langue maternelle, le cerveau peut tenter malgré lui de comprendre les paroles et l'on encourt alors une «surcharge cognitive», le cerveau «étudiera» moins bien et se fatiguera plus vite.

Si une envie irrésistible de headbang (hochement de tête énergique d'avant en arrière) est ressentie, ne vous en faites pas, c'est normal.

Une telle session de correction est éprouvante. Interrompre un prof qui corrige de la sorte se solde souvent par des regards hagards et des onomatopées agressives.

En ce qui concerne les sons recommandés:

Le stoner metal est un genre très hypnotique, Kyuss et son album Welcome to the sky valley est très bon. Metallica, classique bien sûr, mais les morceau One ou Master of Puppets sont imparables pour les corrections difficiles en fin de session.

Les Misfits, c'est pas mal aussi mais attention, les tendance punks incitent les profs en pleine corrections à se lever et à sauter sur place et à gueuler «Les examens ça sert à rien! Il faut changer le système! A BAS LA CULTURE DE L'ÉCHEC!»

Rock'n'Science!