La dernière tourte voyageuse, prénommée Martha, Ectopictes migratorius, est disparue de la planète en 1914. Elle vivait au zoo de Cincinnati en Ohio. Cette espèce d'oiseau dont on estimait la population entre trois à cinq milliards était présente en grand nombre au Québec au XIXe siècle.

Connaissez-vous Passenger Pigeon Project (P3)? Il s'agit d'un site qui regorge d'informations sur la tourte, oeuvre d'un passionné M. Joël Greenberg, qui vient d'ailleurs de publier un ouvrage remarquable sur cet oiseau : A feathered river across the sky: The Passenger Pigeon's flight to extinction. M. Greenberg anime une conférence sur l'histoire de la tourte, il sera au Royal Ontario Museum le 26 septembre prochain. Ce musée possède d'ailleurs la plus grande collection de spécimens naturalisés au monde. Chez nous, le Musée des sciences et de la nature de Sherbrooke, le Musée François-Pilote de La Pocatière et le collège de Rigaud ont aussi des spécimens. Si vous voulez en savoir un peu plus sur la présence de la tourte au Québec, le site offre une carte des provinces et États de l'Amérique du nord où la tourte se retrouvait. Il suffit de cliquer sur l'endroit de votre choix pour ouvrir une autre page contenant des renseignements spécifiques. Le site propose également des activités pour les enseignants et des panneaux vous permettant de monter une exposition sur l'histoire de la tourte. Tout ce matériel pédagogique a été traduit en français et est disponible sur le site éducatif Plein de ressources. Un film "From billions to none" dans lequel on peut voir une reconstitution spectaculaire du passage des tourtes a été réalisé.

Finalement vous pouvez aussi participer au projet Fold the flock qui vous invite à faire un origami de la tourte et à l'ajouter au décompte pour atteindre un million d'oiseaux pliés d'ici la fin de l'année 2014! Toutes ces activités sont disponibles pour commémorer l'histoire de la tourte voyageuse.

Parce que oublier, c'est aussi une autre forme d'extinction...