Autre action

Blogue

Habiller un scientifique de fiction

Hélène Arnal, le 24 février 2016, 11h39

A la fin de l’été, Marc Robinson Rechavi a publié un article de blog sur la façon dont sont habillés les scientifiques en conférence et la différence entre réalité et séries TV. Si j’étais globalement d’accord avec l’article, j’ai voulu élargir la question et savoir comment sont habillés les scientifiques dans les films et les séries TV.

Conférence scientifique vue par The Big Bang Theory © Warner Bros. Television
Cliquer sur la photo pour agrandir
Conférence scientifique vue par The Big Bang Theory © Warner Bros. Television

Le choix vestimentaire dans une fiction télévisuelle n’est jamais anodin et participe à la caractérisation des personnages. En un coup d’œil, le spectateur doit comprendre à qui il a affaire. D’autant plus pour un personnage secondaire voire moindre. Il n’est donc pas forcément pertinent de rechercher une représentation réaliste du monde de la recherche. Pour les personnages plus importants, le choix vestimentaire en apprend également beaucoup sur son état d’esprit et peut montrer facilement un changement important.

Commençant donc par les conférences (et autres prises de parole préparées en public). Il est important de séparer rapidement deux raisons scénaristiques à la représentation de cette part de la vie de scientifique. La première est de présenter une théorie scientifique qui soutient l’intrigue. Un très bon exemple est la conférence du personnage de Morgan Freeman dans Lucy. Si le personnage a un rôle au-delà de l’exposition d’un savoir, cela reste souvent la façon dont le spectateur le découvre, comme le Dr Farragut dans Helix. Ce dernier doit comprendre rapidement à qui il a affaire (un scientifique compétent qui expose un savoir important). Il est donc important que les vêtements du personnage assoient une certaine importance et légitimité. De façon générale, le costume cravate/tailleur représente le pouvoir (symbolique) de celui ou celle qui le porte. Si la blouse blanche est également un vêtement qui légitimise le scientifique (il suffit de voir le nombre d’interviews de scientifiques dans leur bureau qui portent une blouse), elle n’a sa place que dans les couloirs d’un hôpital ou dans un laboratoire.

La deuxième raison scénaristique de présenter une conférence est de montrer un scientifique exerçant son métier. C’est le cas dans The Big Bang Theory, en particulier les épisodes 9 de la saison 1 et 13 de la saison 4. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire d’asseoir la légitimité scientifique des protagonistes puisque ceux-ci nous sont connus. Le costume ne représente alors pas la légitimité de l’orateur mais le côté non-quotidien de la tâche en montrant un changement vestimentaire du personnage. Cela permet de montrer le côté formel de l’exercice de façon simple et compréhensible par le spectateur. Le questionnement du personnage de Leonard sur comment s’habiller pour présenter ses résultats devant ses pairs dans l’épisode 9 de la saison 1 de The Big Bang Theory représente son angoisse devant cet exercice. Si dans la réalité (en tout cas celle que j’ai observée), ces angoisses se traduisent plus par des questionnements sur le contenu scientifique et sa présentation (plan, powerpoint…), cela est plus difficile à appréhender par le spectateur qu’une question de choix d’habit. En effet de tels questionnements pourraient remettre en question la compétence du personnage. Et ce d’autant plus qu’il présente ses résultats et un travail qu’il doit donc maîtriser. De plus la question du choix d’un vêtement est plus universelle que celle d’un choix de plan de présentation.

En dehors des conférences, les scientifiques sont aussi présentés dans les films et les séries TV sur leur lieu de travail. Il est alors intéressant qu’alors la mode vestimentaire oscille entre une mode geek comme dans The Big Bang Theory ou une mode de travailleurs de bureau comme CSI/Les experts. Cette oscillation vient de la volonté de montrer le savoir et l’érudition des scientifiques et leur position sociale plutôt élevée qui est montrée à travers un style vestimentaire classique et élégant. A l’opposé, les scientifiques geeks montrent un côté à part et non conformiste.

On retrouve ainsi la dualité du scientifique entre expert érudit mais déconnecté du monde et de la société. Ainsi des scientifiques présentant des pensées non conformistes, une théorie à contre-courant… seront d’autant plus souvent habillés de façon non conventionnelle. Emmett Brown, le Doc de Retour vers le futur, montre parfaitement cette dualité. Lors de sa première apparition, il porte une blouse blanche/combinaison lui conférant et indiquant son statut de scientifique tandis qu’on aperçoit une chemise bariolée dessus qui indique son côté déjanté.

Du côté des femmes scientifiques, elles portent bien plus souvent des tenues classiques et conférant une certaine élégance. Cela ancre leur féminité et leur compétence dans leur personnage (au contraire de leurs comparses masculins dont la masculinité n’est pas rappelée spécialement par leur vêtement). Les seuls contre-exemples qui me viennent à l’esprit sont Abby de NCIS et sa tenue gothique et Leslie Winkle et Amy Farrah Fowler de The Big Bang Theory. Leurs compétences scientifiques sont justifiées par le scénario et leur tenue permet de caractériser leur personnalité. Ainsi Abby est excentrique, Leslie est le pendant féminin de Leonard et Amy est asociale.

Ces derniers personnages démontrent que l’expertise et la valeur scientifique d’un personnage peuvent tout à fait être amenées par le scénario sans nécessairement les montrer dans ses choix vestimentaires. C’est d’ailleurs pour cela que c’est dommage de ne pas avoir une représentation plus réaliste des tenues vestimentaires en particulier pour les conférences dans des séries comme The Big Bang Theory.