L’œuf ou la poule reprend suite à la couverture du 84e congrès de l'Acfas, fort enrichissant ! Lundi soir 30 mai, à 20h, nous serons en direct dans les studios de choq.ca, la radio de l'Université du Québec à Montréal. Vous retrouverez l'émission en balado-diffusion le soir même sur le site de la radio.

Carine Monat et Damien Grapton reçoivent Rabeb Khlifi, doctorante en sciences biomédicales à l'Université de Montréal, dans le laboratoire de Janusz Kaczorowski, au CHUM (centre hospitalier universitaire de Montréal). Elle étudie la prévention du cancer du sein chez les femmes immigrantes maghrébines à Montréal.

Une étude du programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) montre que 42 % des femmes immigrantes récentes (moins de 10 ans) ont recours au dépistage contre 72 % des femmes canadiennes et immigrantes de plus de 10 ans. On évoque ici l'accès à une mammographie. Un rapport de janvier 2013, du « Partenariat canadien contre le cancer », nommé : Déterminants de la qualité du dépistage du cancer du sein à l’aide de la mammographie au Canada , indique que « D’autres facteurs qui avaient un rapport significatif avec le fait de ne pas avoir recours à la mammographie comprenaient le fait d’être immigrante, de vivre au sein d’un ménage à faible revenu, de ne pas avoir un médecin régulier et de fumer. » (page 21) Rabeb Khlifi nous éclairera sur ces facteurs de risques sociaux dans la survenue du cancer du sein. Pour son projet de thèse, elle répertorie et essaie de comprendre les obstacles et les avantages à recourir au dépistage chez les femmes immigrantes. Elle nous en dira plus sur les méthodes qu'elle adopte pour son enquête de terrain. Un des atouts majeur de Rabeb est son bilinguisme français-arabe qui facilite la tenue des entrevues. Un autre exemple au Québec : en avril 2013, Christelle Féthière décrivait dans son rapport de maîtrise en santé communautaire à la Faculté de Médecine de l'UdeM, les inégalités sociales dans le dépistage du cancer du sein, appliquée à la communauté haïtienne. Le but de Rabeb, Christelle et des chercheur-es qui prennent du temps sur cette question de santé des populations de femmes immigrantes au Québec, est de proposer des recommandations appropriées pour une meilleure adhérence au Programme Québécois de Dépistage du Cancer du Sein.

Bien sûr, en augmentant le recours à la mammographie pour l’ensemble des femmes immigrantes récentes, le nombre de femmes malades (et à un stade avancé) à cause du non-recours au dépistage précoce diminuera !

Marion Spée , journaliste scientifique indépendante et chroniqueuse régulière de l’œuf ou la poule nous dépeint trois actualités scientifiques : une greffe de pénis aux États-Unis, une montagne artificielle pour faire venir la pluie dans « un pays où il ne pleut pas » et des papillons qui crient à l’oreille des chauve-souris.

La chroniqueuse Élyse Caron-Beaudoin revient sur les feux de forêts à Fort McMurray et l'impact des changements climatiques sur les catastrophes naturelles de ce genre dans sa chronique toxicologie-environnement.

En fin d'émission, on retrouve la sélection d'activités de Carine, pour l'agenda scientifique à Montréal ces prochains jours.

Bonne écoute !

L’œuf ou la poule ?, l'émission scientifique de choq.ca, est diffusée tous les lundis à 20h sur la radio web de l'Université du Québec à Montréal. L'émission est ensuite disponible en baladodiffusion sur la page de l'émission . Retrouvez les chroniques en vidéo sur notre chaîne Youtube . Nous complétons les entrevues en partageant des photos, des articles et des vidéos sur facebook et twitter.