Cette semaine on reste sur le thème de l'Halloween. Qu'est-ce qui inspire plus la peur dans les chaumières ? Les sorcières, les vampires ou les OGM ? On va donc jaser d'OGM, de manipulation génétique et de mutation radioactive... vous avez peur ? Vous ne devriez pas.

Ces dernières semaines j’ai passé beaucoup de temps à me questionner sur ce qui se trouve dans mon assiette. D'ailleurs, je ne suis pas le seul à m'intéresser à ce sujet, à en juger par la quantité impressionnante d’émissions télé, de sites web, de livres, d’articles de journaux et de billets Facebook dédiés à toutes les facettes de l'alimentation. Il est facile de trouver de l’information sur le sujet, on en est même bombardé, mais celle-ci est souvent contradictoire. Par contre, ce qui est vraiment difficile à trouver, c’est de l’information nuancée sur un sujet à la fois simple et très complexe.

Il ne suffit pas de savoir ce qui est dans notre assiette, il faut aussi se questionner sur la manière dont la viande est élevée, dont les légumes sont cultivés, dont les produits sont raffinés, transformés puis transportés. Parce qu’après tout, l’industrie agro-alimentaire a un effet direct sur notre santé par la qualité des aliments que nous consommons mais aussi indirect par l’énorme impact que ses activités ont sur l’environnement. Au cœur de ce questionnement trône l’éléphant que représentent les OGM.

D’un côté certains groupes activistes leur reprochent tous les maux de la Terre et, d’un autre, des experts de l’industrie nous assurent qu’ils sont la réponse à tous nos problèmes et parfaitement sûrs. Qu’en est-il vraiment ? C’est la question à laquelle j’ai voulu répondre en produisant une vidéo sur le sujet. Plusieurs heures de recherche plus tard ce n’est pas une, mais bien six vidéos qui seront nécessaires pour tenter de répondre de manière nuancée à cette importante question.

Dans cette vidéo je commence par le tout début… c’est quoi exactement un OGM ? Si j’utilise de la radiation pour modifier l’ADN d’une plante et lui donner de nouveaux traits est-ce que ça compte comme un OGM ? Et bien non ! C’est ce qu’on appelle la mutagenèse aléatoire, une technique qui est employée depuis les années 30 et qui est à l'origine de la création de milliers de nouvelles plantes se trouvant sur les tablettes des épiceries de nos jours : le blé, le riz, les pamplemousses roses, et cetera et tralala. En tout et pour tout, c'est près de la moitié des produits que l’on consomme. Pour en savoir plus sur la mutagenèse aléatoire, les OGM et les autres formes de manipulations des plantes qui se retrouvent dans nos assiettes, je vous invite à regarder cette vidéo.

La semaine prochaine nous allons parler des deux types d’OGM les plus présents dans les champs et dans nos assiettes. Quels sont les impacts environnementaux, écologiques, économiques et sociaux de ces cultures ? Pour être les premiers au courant visitez ma chaîne Youtube ou abonnez-vous à ma page Facebook !