Existe-t-il de la vie, ailleurs dans l’Univers? Éternelle question. Quasi unanimement les scientifiques de tout acabit répondent oui. Oui, on croit que la vie existe ailleurs… mais nous n’avons aucune évidence. C’est la le hic. On ne peut qu’imaginer la vie ailleurs.

Sur Terre, on le sait, la vie est apparue tôt dans l’histoire de notre planète. Presque au tout début, de minuscules créatures batifolaient dans l’eau des océans primitifs. Et puis, il y a environ 650 millions d’années, certaines d’entre elles ayant pris poids et taille se sont glissées hors de l’eau. Et puis, nous sommes là aujourd’hui. Moi à écrire ce texte et vous à le lire.

Nos lointains ancêtres baignaient dans l’eau. Nous avons conservé la trace de cette époque. Maintenant plutôt que de nous entourer, l’eau est à l’intérieur de nous. Les 3/4 de notre masse est constituée d’eau.

Chercher l’eau, c’est rechercher la vie. Une vie que pour l’instant, nous ne pouvons qu’imaginer. Par chance, par bonheur nous avons une aide précieuse pour poursuivre notre réflexion. Deux livres remarquables pour ne pas écrire indispensables.

Le premier, Plancton, aux origines du vivant. le second Mille milliards d’amies.

Le premier, oeuvre de Christian Sardet, et de sa ribambelle de talentueux collaborateurs, nous entraîne dans les océans actuels. Nous y croisons des êtres fabuleux, fantasmagoriques. Des créatures d’une grande beauté et d’une richesse de formes étonnantes.

Le second nous plonge à l’intérieur de nous-même, à la rencontre des milliards d’habitants qui s’y trouvent. Des minuscules créatures qui littéralement nous colonisent et avec lesquelles, une fois n’est pas coutume, nous devons apprendre à vivre en paix, dans le respect et la prévenance. Le livre de Marianne Desautels-Marissal nous suggère même comment bien nourrir tout ce petit monde.