Il ne s'agit pas de rats, mais plutôt de toits.

Chronique du 7 avril sur CIBL.

Hashem Akbari, chercheur à l’Université Concordia, a mis au point un système permettant de faire vieillir les toits de 3 ans en 3 jours. Une avancée qui permet de commercialiser plus rapidement les nouveaux « toits frais ».

Pour écouter la chronique, c'est par ici.