Pour célébrer la Journée Mondiale des Océans, @micrologie compile quelques billets d'actu bien aquatiques 

Le temps des géants

Comment les baleines sont-elles devenues aussi énormes ?

Le goût de l’extrême. Soyons honnêtes, le commun, le moyen ne nous intéresse pas beaucoup. Il n’y a qu’à voir l’intérêt des enfants pour des animaux aussi débiles que les dinosaures tout ça parce qu’ils font trois têtes de plus. « Plus c’est grand, mieux c’est ». Tiens, les baleines bleues par exemple, tout le monde adore les baleines ! 170 tonnes de fascination.
Et bien, profitez-en ! D’une part, il n’en reste plus beaucoup (moins de 25 000), d’autre part, elles n’ont pas toujours été aussi énormes. Alors qu’elles atteignent aujourd’hui 30 mètres de long, elles mesuraient à peine 10 mètres il y a 4,5 millions d’années. Publiée cette semaine dans les Proceedings of the Royal Society B, une étude s’est intéressée à cette exubérante évolution.

Lire la suite...

Le bruit et la fureur, micrologie

Le bruit et la fureur

Le bruit des bateaux à moteur tue les bébés poissons, par négligence

Silence !
Une étude expérimentale vient de montrer qu’en plus de mettre le bordel dans un environnement paradisiaque, les bateaux à moteur rendent les poissons coralliens complètement fous. Le bruit les dérange et ils font n’importe quoi, négligeant leur progéniture.

En savoir plus...

Razzia sur les concombres de mer, micrologie

Razzia sur les concombres de mer

Les ravages de la pêche aux holothuries dans les communautés locales

Les holothuries, c’est de l’or en barre ! Au lieu de ricaner chaque fois que vous en trouver une sur la plage, vous feriez mieux de vous en inquiéter. Méprisés en France, met prisé ailleurs sur la planète, les holothuries sont des crottes de luxe qui se monnayent de 50 à 400 dollars le kilo. 

Aujourd’hui, on les pêche dans plus de 70 pays et, à l’échelle globale, ces animaux inoffensifs sont sur la corde raide. Les stocks sont surexploités, 16 espèces sont considérées comme vulnérables ou en danger d’extinction. Mais rien n’arrête la fièvre du concombre et quand s’épuisent les réserves quelque part, on va chercher plus loin. L’Asie ne peut plus fournir, le marché se rabat de l’autre coté du Pacifique, au Mexique. Une étude publiée dans Global Environmental Change montre que cette récente conquête de l’Est menace les communautés locales de pêcheurs.

Lire la suite...

La guerre des étoiles, micrologie

La guerre des étoiles

A la rescousse des coraux, un robot flingueur s’attaque aux étoiles de mer

Développé par des chercheurs australiens, un nouveau robot intelligent va s’attaquer à Acanthaster, l’étoile dévoreuse de corail. Finies les troupes au sol ! Les armées de plongeurs qui se chargeaient jusqu’alors de débarrasser les récifs de ce funeste prédateur à épines sont bonnes pour le chômage.

En savoir plus... 

 

micrologie

micrologie.com