Une étude publiée dans le Journal de l’Association médicale canadienne démontre que les plats servis par les chaînes de restauration rapide au Canada et aux États-Unis sont plus salés que ceux vendus en France et au Royaume-Uni.

Des chercheurs ont comparé la teneur en sodium de plus de 2000 mets préparés par six chaînes de restauration rapide (McDonald’s, Burger King, Poulet Frit Kentucky, Subway, Pizza Hut et Pizza Domino’s) dans six pays (Canada, États-Unis, France, Australie, Nouvelle-Zélande et Royaume-Uni).

Ils ont constaté que pour un même plat, la teneur en sodium varie significativement d’une chaîne à l’autre et d’un pays à l’autre (pour une même chaîne).

Ainsi, les croquettes de poulet vendues au Canada par McDonald’s contiennent 2,5 fois plus de sel que celles servies au Royaume-Uni.

Ces écarts s’expliquent par des préférences locales et par les règlementations en vigueur dans certains pays.

Bien que l’industrie prétende que des difficultés techniques l’empêchent de réduire la quantité de sel dans les aliments, la présente recherche dément cet argument.

Les auteurs de l’étude pressent le gouvernement canadien de limiter la quantité de sel dans les aliments préparés afin de réduire les problèmes de santé (haute pression et maladies cardio-vasculaires) liés à la surconsommation de sel.