Les textos affectent la satisfaction des relations de couple chez les 18 à 29 ans, selon une étude américaine publiée en 2018 dans le journal Computers in Human Behavior.

Une étude des habitudes de communication par texto chez les jeunes adultes en couple a permis d’identifier certains éléments clés d'une relation satisfaisante. La similarité des échanges pour exprimer de l’affection, aborder des sujets difficiles, exprimer sa colère, dire « allô » ou encore, initier la conversation, serait la raison pour laquelle ces jeunes couples sont plus satisfaits dans leur relation. Plus particulièrement, une meilleure similarité entre les partenaires pour initier la conversation et dire « allô » serait importante. Cette découverte est cohérente avec les résultats d’autres études menées dans le passé. Ces études montraient que dire « allô » à son partenaire était une expression implicite d’affection et qu’on pensait à l’autre. La satisfaction dans une relation de couple réduit les risques de séparation dans le temps, tout en améliorant le bien-être et le bonheur.

Cette troisième roue du couple

Presque tous les jeunes adultes possèdent un cellulaire et la majorité (79 %) textent. Les textos jouent un rôle majeur dans les relations des jeunes adultes. C'est d'ailleurs un moyen de communiquer discrètement une information urgente. Une étude a montré que la majorité (85 %) des adolescents espère une communication quotidienne par texto avec l’être aimé et le tiers, à chaque heure ! Aussi, un ado sur trois met fin à sa relation via texto.

Chez les jeunes adultes, l’étude américaine rapporte que les trois quarts des partenaires textent pour exprimer leur affection, un sur quatre discute de problèmes sérieux qui pourraient susciter une confrontation et près d’un sur dix souhaite se faire pardonner. Les sextos sont aussi répandus chez ce groupe d'âge. En fait, deux jeunes adultes sur cinq avouent communiquer des intentions sexuelles via message texte. Toutefois, les textos peuvent générer des attentes chez les partenaires pouvant se transformer en dépendance excessive et ainsi, nuire à la satisfaction de la relation.

Les recherches suggèrent qu’un facteur important dans l’attraction et la satisfaction d’une relation est la similarité des valeurs et des attitudes envers la communication. Peu importe le moyen utilisé, la communication est un ingrédient essentiel de toutes les relations humaines.