Autre action

Revue de presse

L’Arctique absorbe moins de CO2 que prévu

Chantal Legault, le 11 février 2012, 15h38

Faudra-t-il à nouveau revoir les modèles de réchauffement climatique? Oui, sans doute, à cause des bactéries. La présence de larges colonies de bactéries dans les glaces de mer était connue, mais leur rôle dans le cycle du carbone et du CO2 n'avait jamais été étudié. On croyait jusqu’ici que le CO2 qui se dégageait des glaces provenait de l'eau sous la glace mais des chercheurs de l’Université de Montréal ont montré qu'il provient en grande partie de la respiration des bactéries présentes dans la glace.

L’Arctique absorbe moins de CO2 que prévu
Cliquer sur la photo pour agrandir
L’Arctique absorbe moins de CO2 que prévu
Source de la nouvelle : Nouvelles U de Montréal