Autre action

Actualité

Vous êtes plus manipulés que vous ne le pensez!

Je vote pour la science, le 14 décembre 2010, 10h26

(Agence Science-Presse) Si un scientifique vous dit que le tabac ne cause pas le cancer, vous n’allez pas le croire, et vous aurez raison. Mais si on vous dit que vous êtes manipulé depuis 40 ans par des industries qui veulent préserver leur marché et qui, pour cela, arrivent à vous convaincre que la science est divisée... C’est le sujet de notre émission de cette semaine.

Vous êtes plus manipulés que vous ne le pensez!
Cliquer sur la photo pour agrandir
Vous êtes plus manipulés que vous ne le pensez!

You are missing some Flash content that should appear here! Perhaps your browser cannot display it, or maybe it did not initialize correctly.

Notre point de départ est un livre d’une historienne américaine, Naomi Oreskes, paru plus tôt cette année : Merchants of Doubt. Les marchands du doute, ce sont des groupes qui, dans un dossier scientifique, vont s’efforcer de donner l’impression qu’il existe un débat, une controverse, dans le but d’amener le public à croire que la question n’est pas réglée et qu’on a besoin de davantage d’études avant de prendre une décision politique.

Par exemple, le tabac. Pendant des décennies, l’industrie a embauché des relationnistes et des lobbyistes, et payé en catimini des « groupes de réflexion » et des « instituts » soi-disant indépendants, avec pour seul but de « susciter le doute ». Et la stratégie a ensuite été utilisée ailleurs : pluies acides, couche d’ozone, et aujourd’hui réchauffement climatique.

Neil Collishaw, directeur de la recherche chez Médecins pour un Canada sans fumée, a notamment enquêté sur ces tactiques de l’industrie du tabac, grâce aux montagnes de documents que ces compagnies ont été obligées de rendre publics, dans les années 1990. Yves Gingras, historien des sciences à l’Université du Québec à Montréal, a lu le livre de sa collègue Naomi Oreskes et le commente.

Avec eux deux, on parle aussi, entre autres, d’un groupe canadien impliqué dans ces stratégies de désinformation, du rôle des médias et, plus récemment, de la dégradation du débat sur la question du climat.

+++++++++

En musique : Beds are Burning, chanté par 40 vedettes l’an dernier pour enjoindre les pays à se mettre d’accord sur une réduction des gaz à effet de serre.

C’était notre dernière émission originale de 2010. Je vote pour la science continuera d’être présenté en rediffusion pendant les Fêtes, le mardi à 11h à Radio Centre-Ville (102,3 FM Montréal). Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des derniers mois. Pour des archives complètes des deux saisons précédentes, rendez-vous ici. Vous pouvez également nous télécharger sur iTunes.

1 commentaire

Portrait de Anne-Marie Béneix

A propos de manipulation, je me suis rendue compte que pour les informations concernant le Moyen-Orient par exemple, je croyais si peu à ce qui m'étais dit que je ne pétitionne plus. Je note que souvent les informations sont plus des publicités pour un groupe qu'une information impartiale. Ce qui m'ennuie le plus ce sont les lobbyistes qui arrivent à culpabiliser les parlementaires pour absence de droit positif en matière de semences ! Nous comprenons très bien que c'est pour faire du fric que les agro-industriels voudraient que tous les vivants soient enregistrés et réglementés ! Pendant 15 ans les industriels ont pu nous faire croire qu'ils voulaient notre santé ! nous commençons à parfaitement comprendre qu'ils prennent les vivants pour des vaches à traire et que la seule chose qui intéresse les firmes, c'est le fric, par tous les mensonges possibles. Peut-être que pour être tout à fait honnête il faudrait dire que ce sont les politiciens qui sont les plus manipulables au bénéfice des groupes industriels.