La chimie peut-elle être verte? C’est en tout cas une tendance qui gagne en popularité. Qu’est-ce que la chimie verte, et quelles sont les retombées de cette façon de faire? C’est le sujet de notre émission de cette semaine.

Est-ce qu’on peut en parler comme du « développement durable » de la chimie? Quelles sont les applications? Est-ce une façon de redorer le blason de la chimie « traditionnelle »? Pourquoi n’est-ce que maintenant qu’on en entend parler? David Savoie reçoit à ce sujet Serge Léger, coordonnateur scientifique au Centre en chimie verte et catalyse, qui rassemble les chercheurs de six universités québécoises, et avec Michel Lachance, directeur du secteur bioproduits industriels et technologies vertes au Centre québécois de la valorisation des biotechnologies.

Ce n’est pas un hasard si notre première émission de 2011 parle de chimie : 2011 est l’Année internationale de la chimie! Josée Nadia Drouin en parle avec Ariel Fenster, professeur et vulgarisateur bien connu à l’Université McGill. Pourquoi une année de la chimie? Et il nous rappelle combien, pour lui, la chimie est « la science centrale »...

En chanson : Nitrobenzene, par un... prof de chimie qui a trouvé cette façon d’intéresser ses étudiants!

Et dans les actualités : les événements extrêmes de 2010 ont un impact sur le panier d’épicerie; les politiciens américains nouvellement élus commencent leur année en s’attaquant aux normes anti-pollution; et juste avant Noël, la Maison-Blanche a déposé sa politique de non-ingérence dans le travail des scientifiques.

+++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le mardi à 11h à Radio Centre-Ville (102,3 FM Montréal). Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions de cette saison. Pour les archives des deux saisons précédentes, rendez-vous ici. Vous pouvez également nous télécharger sur iTunes.