Permettez-moi d’abord de me présenter brièvement, je suis membre d’une délégation non gouvernementale canadienne qui fait partie de la Confédération syndicale internationale. Celle-ci regroupe 176 millions de travailleurs au travers de 301 organisations affiliées dans 151 pays et territoires.

Je participe pour la première fois à une Conférence des Parties et je sens que je nage comme un poisson dans l’eau! Je vais tenter de vous partager au fil des prochains jours mon expérience.

D’emblée, vous vous étonnez probablement qu’un syndicat puisse s’intéresser aux questions environnementales. Vous verrez à la suite des lignes qui suivent que le lien entre environnement et travail est pourtant simple.

D’abord, pourquoi les syndicats s’intéressent-ils à la question environnementale?

Premièrement, le gouvernement canadien actuel ne représente pas la volonté de la majorité de la population et c’est entre autres pour cette raison que nous sommes ici.

Aussi, protéger la planète des changements climatiques irréversibles et de la dégradation de l’environnement fait partie du travail d’un syndicat. La raison est simple, la qualité de vie des travailleurs est en jeu. L’équité aussi. Et c’est la raison pour laquelle le concept de transition juste est appuyé.

Finalement, en travaillant de concert avec les gouvernements, la société civile et les employeurs, les syndicats peuvent jouer un rôle positif pour développer des milieux de travail et de production plus verts.

Sur une autre note, Cancún est souvent associé à plage, fête, alcool, bon temps... Le simple fait de mentionner une conférence à Cancún fait sourire plusieurs personnes.

Pourtant, je dois dire que mes journées ont été fort occupées depuis mon arrivée! J’ai passé la journée d’aujourd’hui à l’Universidad del Sur pour assister à des conférences fortes intéressantes sur les conséquences des changements climatiques sur nos sociétés, le monde du travail, le développement, etc. qui ont été organisées par le CSI.

À SUIVRE SAMEDI...

+++

- Mon deuxième billet: Un service alimentaire vert pâle? - Mon troisième billet: Canada prône un nouvel accord pour « progresser »?