Comme je le soulignais d’entrée de jeu dans mon billet précédent, la boucle est maintenant bouclée! Cinq mois (oui cinq mois!) après avoir soumis une lettre à l'éditeur, cette lettre et la réponse des auteurs du papier apparaît dans la plus récente publication du The Journal of Thoracic and Cardiovascular Surgery.

Papier visé:

Duration and magnitude of blood pressure below cerebral autoregulation threshold during cardiopulmonary bypass is associated with major morbidity and operative mortality.

Ma lettre à l'éditeur:

Is hypotension or tissue oxygenation responsible for morbidity and mortality after cardiopulmonary bypass?

Réponse des auteurs:

Reply to the editor

J'ai soumis cette lettre à l'éditeur le 10 octobre 2013...

Cette lettre a été acceptée pour publication 11 jours plus tard, soit le 21 octobre 2013.

La lettre a été transférée à Elsevier , qui par la suite, m'a envoyé l’épreuve du papier final avant sa publication...

Nous sommes le 17 mars 2014 et cette lettre à l’éditeur vient d’être officiellement publiée!

Encore une fois, allô la discussion post-publication!

Disons qu'à l'ère des médias sociaux, la discussion «officielle» post-publication ne peut pas se faire de manière interactive à cette vitesse!

Est-ce que nous devrions continuer à publier des lettres à l'éditeur, publier nos commentaires sur des sites comme Pubpeer ou directement sur Pubmed à l’aide de Pubmed Commons , ou tout simplement en discuter sur les médias sociaux?

Il ne faut pas se mettre la tête dans le sable. Pour le moment, ce ne sont que les lettres à l'éditeur «officielle» qui se retrouveront sur Pubmed et donc dans notre CV...mais nous avons maintenant les moyens (lire la technologie) de rendre la discussion plus interactive...est-ce qu'il est temps de changer notre façon de faire?

Qu’en pensez-vous?