Le 2 décembre, sur CIBL, je vous parlais éternuements et homéopathie.

 

Pour retrouver le premier sujet, c’est par ici.

Quant au second, le voici :

La Federal Trade Commission des États-Unis, une commission indépendante qui vise à protéger les consommateurs contre les pratiques déloyales, recommande d’inscrire la mention « inefficace » sur tous les médicaments homéopathiques. Cette recommandation fait suite à une étude démontrant encore une fois qu’« il n’y a aucune preuve de bonne qualité permettant d’appuyer que l’homéopathie est efficace pour traiter des maladies et qu’elle fonctionne mieux qu’un placebo ou qu’elle mène à des améliorations de la santé similaire à celle d’un autre traitement ». Cette dernière étude a été réalisée par le Conseil national australien de la santé et de la recherche médicale, dont le rôle est d’assurer la santé du peuple australien. Il évalue régulièrement l’efficacité des médicaments et des pratiques médicales.

Ce billet a d'abord été publié sur britesciences.com.