– Il s’appelle SpaceShipTwo, mais il est le deuxième du nom. Et plutôt qu’un « vaisseau spatial », il s’agit d’un avion orbital, qui emmènera des touristes aux frontières de l’espace pour un séjour en apesanteur de quelques minutes.

Ces bémols n’ont pas empêché le 19 février la compagnie Virgin Galactic de dévoiler en grande pompe son engin. Il remplace celui qui avait explosé en octobre 2014 lors d’un vol d’essai, tuant son pilote. À l’origine, les deux engins devaient voler en alternance, la construction du deuxième étant déjà largement entamée lorsque l’accident s’était produit.

SpaceShipTwo est conçu pour emmener six passagers à la fois, à un coût de 250 000 $ chacun, pour des vols d’un total de deux heures et demie. La compagnie affirme que sa liste de réservations compte encore plus de 500 noms, en dépit des gens qui ont annulé après l’accident.