Communiqué original: MONTRÉAL, le 7 nov. 2013 /CNW Telbec/

L'Association des microbiologistes du Québec (AMQ), ayant pour mandat de promouvoir et de défendre les microbiologistes professionnels du Québec, réitère sa position en faveur d'un ordre professionnel conjoint pour les chimistes, les biochimistes et les microbiologistes du Québec, à la suite de l'audition de l'Association des biologistes du Québec aux consultations particulières portant sur le projet de loi 49. Ce projet de loi a pour objectif de donner aux ordres professionnels les leviers nécessaires afin de mieux encadrer la pratique de leurs professions respectives et assurer une meilleure protection du public.

La microbiologie : une science distincte de la biologie

Au-delà des considérations sémantiques, la microbiologie est une science distincte et elle n'est en rien subordonnée à la biologie. Cette distinction est présente dans les activités afférentes à la chimie, à la biochimie et à la microbiologie, qui partagent toutes, à la base, un même concept d'entité moléculaire. De plus, la microbiologie se distingue de la biologie par son profil académique, qui est globalement équivalent à celui de la biochimie.

«Présentement, les microbiologistes ne sont pas contraints de se soumettre à un code de déontologie. Cette situation se doit d'être rectifiée, afin que les microbiologistes du Québec puissent compter sur un encadrement législatif et professionnel assurant une protection du public. Il est donc valable et de mise que les microbiologistes soient regroupés à l'Ordre des chimistes du Québec, afin d'assurer un encadrement législatif adapté aux réalités de la profession de microbiologiste», affirme Patrick D. Paquette, président de l'Association des microbiologistes du Québec.

L'AMQ accueille donc favorablement le projet de loi 49, qui reconnait l'existence d'une distinction des pratiques professionnelles entre les microbiologistes et les biologistes. Au cours des prochains jours, l'AMQ déposera dans le cadre des consultations particulières sur le projet de loi 49, un mémoire réitérant sa prise de position en faveur du projet de loi.

SOURCE: Association des microbiologistes du Québec

______

Patrick D. Paquette, microbiologiste, M.Sc.(c), Mcb.A., RMCCM Consultant en microbiologie & prévention des infections

Suivez-moi sur Twitter: @patdpaquette │ Courriel: mesconsultants@outlook.com