Des chercheurs iraniens et danois ont mis au point un emballage bio prometteur créé à partir de chitosane et de thé fermenté.

Selon leur étude, qui paraîtra en mars prochain dans la revue International Journal of Biological Macromolecules, l’utilisation de composés du kombucha, un thé fermenté par un complexe de champignons et de bactéries, combinés avec le chitosane permettrait de prolonger de trois jours la fraîcheur du steak haché. Ils concluent que ce nouveau matériel serait prometteur pour le remplacement des matières plastiques provenant du pétrole par des matières biologiques et actives.

L’ajout du kombucha à un film de chitosane augmente sa perméabilité aux vapeurs d’eau, améliore son activité anti-oxydante et retarde la croissance de micro-organismes. La viande est ainsi préservée plus longtemps.

Les emballages alimentaires actifs se réfèrent aux propriétés de leurs matériaux à interagir avec l’environnement et les aliments pour assurer une meilleure conservation de ceux-ci. Par exemple, le chitosane a déjà fait ses preuves dans le développement d’emballages alimentaires grâce à ses effets anti-microbiens.

Le chitosane est un polymère sucré déjà largement utilisés dans les industries cosmétiques et diététiques de par sa capacité à former un gel et à emprisonner les graisses. Il est obtenu par la transformation chimique de la chitine, composé principal des champignons et contenu aussi dans les carapaces des crustacés.

Le kombucha résulte de la fermentation de thé vert ou noir sucré par une culture symbiotique de micro-organismes. Boisson millénaire, elle a fait son entrée sur le marché bio canadien depuis quelques années grâce à son goût intéressant et ses bienfaits potentiels pour la santé digestive.

Le tableau ci-bas présente la plupart des espèces microbiennes présentes dans cette boisson.

Bactéries Mycètes (champignons)

Acetobacter xylinum

Acetobacter xylinoides

Bacterium Glu- conicum

Acetobacter aceti

Acetobacter pasteurianus

Schizosaccharomyces pombe

Saccharomycodes ludwigii

Kloeckera apiculata

Saccharomyces cerevisiae

Zygosaccharomyces bailii

Brettanomyces bruxellensis

Brettanomyces lambicus

Brettanomyces custersii

Espèces de Candida et de Pichia

 Sources : Jayabalan et collègues (2014) et Mayser et collègues (1995)