Le Pharmachien était de passage à Tout le Monde en Parle et il ne semble laisser personne indifférent. C'est une bonne chose! On s'en jase...

Dimanche soir dernier, Olivier Bernard alias le Pharmachien était de passage à Tout le Monde en Parle pour promouvoir sa nouvelle série ‘’Les aventures du Pharmachien’’ qui sera diffusée sur la chaîne ICI Explora. Je dois dire que j’ai toujours aimé le Pharmachien. Je le suis depuis plusieurs années sur son blog et j’ai eu la chance de le voir dans le cadre d’une table ronde à l’université Laval.

L’étoile montante du Pharmachien va l’amener à être de plus en plus visible dans les débats publics et c’est une bonne chose. Le mélange de rigueur, de nuance et d’humour, qui a fait le succès de son blog, est une addition rafraîchissante à nos médias trop souvent portés à sensationnaliser les nouvelles (pseudo)scientifiques.

Je vous présente ici quelques citations du Pharmachien qui m’ont particulièrement plu:

Au sujet de la mode des super-aliments qui nous sont présentés constamment dans les médias: ‘’Quand on parle de super-aliments c’est des aliments qui préviennent le cancer. Ça existe des super-aliments, c’est tous les fruits et tous les légumes sans exception. Présentement le gros problème qu’on a en santé publique, c’est qu’on a tellement de misère à dire aux gens deux messages bien simples: mange moins de produits transformés pis mange plus de fruits et de légumes. Mangez-en un truck et vous allez être en santé!’’

Au sujet des débats dans le domaine de la santé et de la science: ‘’Deux scientifiques qui parlent ensemble c’est tout le temps cool, ça fait des flammèches. Les gens souvent ont l’impression qu’en matière de santé ou de science on peut avoir une opinion sur quelque chose, mais les opinions n’ont pas leur place. En politique ou pour les arts, on peut débattre d’un sujet et tout le monde a raison. En science, il faut que tu t’en tiennes aux faits.’’

Au sujet de la commercialisation de l’homéopathie: ‘’L’effet placebo j’adore ça, j’aime ça l’utiliser à mon avantage comme pharmacien, mais si moi je commence à vendre à quelqu’un un produit que je sais pertinemment être inefficace et que je fais de l’argent basé là-dessus ce n’est pas éthique, c’est un abus de l’effet placebo.’’

Au sujet de ses critiques de la place donnée dans les médias aux opinions de célébrités en matière de santé: ‘’Tout le monde a le droit de parler. La seule chose que je dis c’est que les médias et les personnalités publiques ont une responsabilité. Quand tu dis des choses lourdes de conséquences, tu te dois de t’assurer que ce que tu dis, c’est solide.’’

Sur l’entrevue controversée de Josée Blanchette dans laquelle elle se positionnait contre la chimiothérapie: ‘’Josée Blanchette a un message qui est super important. On partage beaucoup de choses. Par exemple le manque d’humanité dans les soins de santé, l’acharnement thérapeutique, le fait qu’on n’explique pas toujours bien les risques associés à certains traitements, l’influence de l’industrie pharmaceutique qui peut être malsaine. Tout ça je le partage avec elle. Le problème c’est que ça ne s’arrête pas là. Elle cite des études que visiblement elle ne maîtrise pas, donc elle fait des erreurs d’interprétation. Elle ajoute des choses comme les bons jus verts ça prévient le cancer, le curcuma ça fait ceci et cela, la méditation peut guérir le cancer, etc. J’ai juste un problème avec cette partie-là qui n’était pas nécessaire à son message.’’

Cependant le plateau d’une émission de variétés comme Tout le monde en parle ne se prête pas toujours à la nuance nécessaire pour traiter de sujets complexes. Assis entre Laurent Paquin, un humoriste bien connu, et Guy A. Lepage qui enchaîne les questions en demandant des réponses courtes, il est tentant de tomber dans la sur-simplification et les déclarations-chocs. C’est ce que nous avons tous reproché à Daniel Pinard et Josée Blanchette, mais malheureusement c’est le piège dans lequel le Pharmachien est aussi tombé à quelques reprises.

Au sujet de la mode des jus santé: ‘’Un bon jus d’orange pressé maison c’est identique à boire un coke. C’est la même affaire, il n’y a aucune différence.’’

Où est passée toute cette belle nuance? Ce que le Pharmachien essaie de dire ici c’est qu’un jus pressé contient beaucoup de sucre et que le fruit a perdu une bonne partie de sa valeur nutritive lorsqu'on a enlevé la pulpe et les fibres. Il reste cependant les vitamines et certains minéraux. Attention aux déclarations-chocs!

Au sujet du cancer de la peau: ''Il faut se protéger du soleil le plus possible. Ne pas y aller, s’exposer le moins possible c’est ça la solution.''

Victime du montage rapide peut-être, le Pharmachien semble ici décourager les gens de sortir à l’extérieur pour profiter du soleil. Les rayons UV peuvent certes causer le cancer, surtout lorsqu’on n'utilise pas de crème solaire, mais les effets bénéfiques de l’exposition à la lumière du soleil contre la déprime saisonnière et pour la métabolisation de la vitamine D, ne sont plus à démontrer.

Notons que le Pharmachien a publié sur sa page internet une série de références pour appuyer plusieurs des propos qu’il a tenus au cours de son entrevue. C’est tout à son honneur et ça montre bien son souci d’exactitude.

J’ai pris le temps de lire des centaines de commentaires sur les différents médias sociaux au sujet du Pharmachien et de son entrevue. C’est le manque de nuance dans quelques affirmations qui a choqué le plus. Je voulais ici m’assurer que tout ce qu’il a dit de bien ne passe pas inaperçu à cause d’une déclaration-choc ou deux qui accaparent trop l’attention. Sa forme d’humour et sa tendance à égratigner la médecine alternative (pour ne pas dire pseudoscientifique) ne vont pas plaire à tous et c’est très bien comme ça. On peut certainement profiter de sa contribution dans le discours public.

Cher Olivier, dimanche dernier Guy A. Lepage t’a appelé l’Infoman de la santé. Ce sont de grands souliers à chausser et on espère tous que tu seras à la hauteur. Tu as une bonne formation, un bel humour et un esprit critique bien aiguisé. Fais cependant attention car les gens vont te positionner en expert sur une foule de sujets que tu ne maîtriseras pas toujours. N’aie pas peur de le dire lorsque tu n’es pas certain et surtout ne sacrifie jamais la véracité pour la concision. On a hâte de te voir sur ICI Explora!