La Lune nous semble très brillante parce qu’elle est très près de nous et qu’elle reflète les rayons du Soleil. Mais curieusement, elle est moins «brillante» qu’elle ne devrait l’être. Et le mystère réside dans son agaçante poussière.

En termes savants, on dit de la Lune qu’elle a un albedo de 0,12, ce qui signifie qu’elle reflète 12% de la lumière —contre 33% pour la Terre. Les astronautes qui ont marché là-haut en ont fait l’expérience: la surface de notre satellite est recouverte d’une poussière collante et abrasive —assez pour être susceptible d’endommager la combinaison spatiale d’un Terrien imprudent. Quel rapport avec le fait que la lumière soit moins reflétée? On n’en est pas sûr, et c’est là qu’est l’agaçant mystère que pourrait résoudre la sonde américaine LADEE (Lunar Atmospheric and Dust Environment Explorer). Arrivée prévue en orbite lunaire: octobre.