Le Musée Armand-Frappier a récemment inauguré sa toute dernière exposition Le cerveau, c’est génial , réalisé conjointement avec les Musées de la civilisation du Québec.

Après l’exposition sur la vaccination présentée en 2015, l’équipe du Musée Armand-Frappier a un beau défi à relever. « Cette dernière exposition a augmenté l’achalandage du Musée de 15 %. Puisque tout le monde à un cerveau, on s’est dit que cette nouvelle présentation devrait aussi intéresser bien des gens », lance d'abord Guylaine Archambault, directrice générale du Musée Armand-Frappier.

Sans compter que beaucoup de recherches ont été menées dans ce domaine ces dernières années. « On parle de plus en plus du stress, de maladies mentales et d’autres conditions particulières qui peuvent venir affecter notre vie au quotidien. Beaucoup de ces éléments ont une origine ou une incidence sur notre cerveau », ajoute Guylaine Archambault.

L’exposition met donc en lumière l’un des organes humains les plus importants qui soient en venant démystifier son fonctionnement ainsi que ses dysfonctionnements, tout en faisant tomber quelques mythes et tabous sur son passage.

Toute l’information rapportée dans l’exposition Le cerveau, c’est génial, a été révisée par un comité formé de plusieurs scientifiques, notamment Naguib Mechawar, directeur de la Banque des cerveaux Douglas-Bell Canada et professeur à l’Université McGill, David Fortin, neurochirurgien et neuro-oncologue au Centre hospitalier l’Université de Sherbrooke, Jean-François Chicoine, pédiatre au CHU Sainte-Justine, et Sonia Lupien, directrice du Centre d’études sur le stress humain de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal. Mme Lupien a particulièrement contribué à l’élaboration de l’activité au laboratoire intitulée « Teste ton stress ! »

« Nous sommes des lieux à la fois éducatifs et récréatifs. Par ailleurs, l’exposition allie harmonieusement contenus scientifiques et artistiques. Elle suscite la réflexion et fait aussi vivre des émotions, des objectifs communs à nos institutions au bénéfice de nos visiteurs respectifs. Je suis heureux de cette première collaboration. Je souhaite vivement que les échanges se poursuivent encore longtemps entre nos deux musées », a pour sa part mentionné le directeur général des Musées de la civilisation, Stéphan La Roche.

Testé sur des humains

Que serait un musée scientifique s’il n’y était pas question de pouvoir y réaliser des expériences ?

Des élèves de l’école Saint-Norbert ont d’ailleurs été les premiers à expérimenter la nouvelle exposition le jour de son inauguration, le 10 juin dernier, en compagnie d’animateurs scientifiques.

En effet, en plus de l’activité « Teste ton stress ! » offerte à tous les visiteurs et dans laquelle il est question d’observer les effets de l’adrénaline, une hormone du stress, sur notre rythme cardiaque, il est possible d’ajouter une deuxième activité à la visite. Au choix, il est possible d’observer l’évolution de différents cerveaux, de mesurer l’activité électrique de notre cerveau à l’aide d’un casque électroencéphalographe ou de découvrir les structures qui le protègent.

« Ce genre d’expositions est important pour la communauté, car elles touchent la science, la santé et la population. Il est important d’investir dans ces domaines, et cela passe aussi par l’éducation et la culture », a souligné le maire de Laval, Marc Demers.

L’exposition Le cerveau, c’est génial est présentée au Musée Armand-Frappier jusqu’au 1er septembre 2017. Pour information et réservation, consultez le site internet www.musee-afrapier.qc.ca ou appelez le 450-686-5641, poste 4676.

Marie-Ève Cloutier — Agence Science-Presse