Le meilleur ami de l’homme a décidément plus d’un tour dans sa niche. On savait déjà que le chien pouvait détecter des formes de cancers rien qu’à la truffe. Une recherche toute récente ajoute qu’il est aussi capable de distinguer l’odeur d’une crise d’épilepsie.

- Rémy Contor

Pour certaines personnes atteintes d'épilepsie, un chien peut être un vrai réconfort. Bien entraînés, nos compagnons à quatre pattes sont capables de réagir correctement lors d'une crise. Une récente étude publiée dans la revue Scientific Reports avance que ces épisodes épileptiques ont une odeur et que la race canine peut la distinguer !

Pas tous parfaitement efficaces

Cinq chiens ont servi à l’expérience. Les chercheurs les ont placés devant sept boîtes contenant des échantillons de sueurs. Parmi ces échantillons, un a été collecté lors d’une crise d’épilepsie. Trois des chiens ont su désigner la bonne boite dans 100 % des cas. Les deux autres n’y sont parvenus que dans deux-tiers des cas.

Ils ont tous été sélectionnés dans un refuge et entraînés par des dresseurs professionnels avant l'expérience.

Cette découverte est un grand pas en avant pour développer des techniques d’anticipation. Peut-être qu’un jour, les chiens pourraient être entraînés à prévenir les personnes sujettes à des crises avant qu’elles ne surviennent.