Le procès de Guy Turcotte, déclaré coupable du meurtre de ses deux enfants, a fait couler beaucoup d’encre —entre autres autour d’une question qui perce rarement jusqu’au grand public: quel est le rôle d’un expert scientifique au tribunal? C’est le sujet de notre émission cette semaine.

Cette affaire criminelle met en effet en évidence la délicate tâche de l’expertise et de l’interprétation des affirmations des experts —dans ce cas-ci, lorsque cet expert est un psychiatre.

Quelles sont les qualifications et les qualités du témoin-expert sollicité à la cour ? Quel est son rôle? Comment le choisit-on et comment évalue-t-on sa fiabilité? Faut-il qu’il soit aussi un bon vulgarisateur? Quelles sont les causes les plus propices à requérir de l’expertise scientifique ? Quelle influence possède cet expert sur le déroulement du procès ? Est-il exact que les batailles d’experts relèvent du mythe?

Et une question délicate: qu’en est-il de son indépendance —en fait, comment peut-on prétendre conserver son indépendance quand on est engagé par une des parties? C'est une des questions qu'on pouvait lire dans un dossier de la revue Découvrir en octobre dernier:

Au cœur de l’expertise est larvé un paradoxe: si le profane avait les moyens de valider pleinement la qualité de l’expert, il ne serait pas profane. Comment alors évaluer la fiabilité de l’expert?

Les invités:

Et aussi:

  • Yvan Dutil, chercheur, vulgarisateur et tuteur à la TELUQ. Témoin-expert venu d’un domaine qu’on n’aurait pas imaginé: la physique.

Écoutez l’émission en cliquant sur le lien ci-contre (à gauche) ou en vous abonnant sur iTunes.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Je vote pour la science est diffusée le lundi à 13h30, sur les cinq stations régionales de Radio VM. Elle est animée par Isabelle Burgun. Recherche: Naïma Hassert. Vous pouvez également nous écouter le mardi à 11h à Radio Centre-Ville (102,3 FM Montréal) et vous abonner sur iTunes.

Vous trouverez sur cette page des liens vers les émissions des saisons précédentes. Pour en savoir plus sur l'initiative Je vote pour la science, rendez-vous ici. Vous pouvez également nous suivre sur Twitter et sur Facebook.