Publicité

Autre action

Blogue

La pollution des bateaux repérée par satellite

Jérémy Bouchez, le 11 février 2013, 21h40

Les grandes routes maritimes vues depuis l'espace... grâce à la pollution engendrée.

Concentration mondiale de NO2 et d'ozone. Crédit: NASA
Cliquer sur la photo pour agrandir
Concentration mondiale de NO2 et d'ozone. Crédit: NASA

La NASA vient de mettre en ligne sur son site la première carte mondiale de la pollution générée par les bateaux et plus spécifiquement les émissions de dioxyde d’azote (NO2). Cette carte a été générée à partir des relevés de l’instrument OMI (pour Ozone Monitoring Instrument) installé sur le satellite Aura de la NASA. Le NO2 est produit par les moteurs des bateaux et est dangereux pour la santé humaine. Il est notamment impliqué dans les maladies cardiovasculaires et respiratoires. De plus, sous l'action des rayons ultraviolets (UV), la molécule de dioxyde d’azote génère de l’ozone, une molécule également dangereuse pour la santé.

À partir des relevés satellites, on peut facilement voir sous la forme de lignes les routes des bateaux qui partent du Sri Lanka vers l’Indonésie ou encore la ligne à angle droit qui rentre dans le golfe d’Aden par la corne de l’Afrique.

La couleur orange générale reflète les concentrations de molécules de NO2 en million de milliard de molécules par cm².

Comme le précise le communiqué de la NASA, les brûlis réalisés pour défricher les forêts dans le sud de l’Afrique sont également une source d’émission de NO2. On peut voir cette pollution sur la carte au travers de la bande un peu plus orange qui s’étire de l’Afrique du Sud à l’Australie, les vents se chargeant de transporter les molécules vers le sud de l’océan Indien.

Plus de détails sur la page de la nouvelle sur le site de la NASA.