Dans cette fascinante et étonnante vidéo publiée sur TreeHugger, la professeure de l’Université de la Colombie-Britannique Suzanne Simard explique que les arbres des forêts sont reliés entre eux grâce à leurs racines et à des champignons présents dans le sol. En formant un véritable réseau souterrain, ils « communiquent » entre eux, « s’entraident » pour survivre et développent une résilience écologique. Les « arbres mère », les plus gros et les plus âgés d'entre tous, agissent comme centres névralgiques dans ces réseaux, léguant aux autres arbres tout leur « héritage »…