Les cosmologistes font face à un problème sérieux : l'axe du mal. Pour y faire face, ils vous invitent à participer à une expérience scientifique.

En 2005, les astrophysiciens Kate Lang et João Magueijo ont remarqué l'alignement de certaines structures dans le rayonnement de fond cosmologique observé par le satellite WMAP. Or, en cosmologie, on considère que l'Univers est homogène, uniforme et isotrope. Cette structure à grande échelle menace donc les bases même de la cosmologie.

Une explication possible est qu’il s’agit seulement d’un problème de mesure. Mais voilà, deux études indépendantes publiées cette année indiquent que l’axe du mal apparaît aussi dans données de deux autres expériences complètement différentes. D’une par, Damien Hutsemékers de l’université de Liège en Belgique a montré que le plan de polarisation des quasars était corrélé à l’axe du mal. De plus, Michael Longo de l’université du Michigan à Ann Arbor a remarqué que les axes de rotation de 1660 galaxies spirales semblaient s’aligner avec l’axe du mal.

Par en avoir le cœur net, Kate Lang démarre donc un autre projet visant à mesurer l’axe de rotation de plus d’un million de galaxies. Pour ce faire, elle a besoin de l’aide du public. En effet, l’être humain est imbattable pour ce qui est de la reconnaissance d’image. Elle vous invite donc à participer au projet en classifiant vous-même des images de galaxies à l’aide d’une interface web sur le site Galaxy Zoo. Ce n’est pas difficile et il y a même une petite formation en ligne.